Nucléaire : si la centrale de Tricastin explose, Avignon meurt - 15 Juillet 2013

Lundi après-midi à Avignon, des manifestants anti-nucléaire ont simulé une catastrophe nucléaire. 

Un Die-in sur le pavé avignonnais
Une protestation pacifique et théâtrale
La manifestation comme un écho à l'occupation du Tricastin
Une dizaine d'association présentes sur les lieux

Alors que certains grimpent sur les réacteurs nucléaires, d'autres choisissent un mode de contestation bien plus artistique.

Lundi après-midi, sur le parvis du Palais des Papes, un groupe d'associations locales et d'artistes anti-nucléaire ont organisé un Die-in. Comprendre, un simulacre de mort, dans ce cas-ci, causé par une explosion nucléaire inventée. 

Une mort théâtrale

Au son d'un texte poétique, les manifestants se sont allongés sur la place Pie devant les badauds attentifs. Une manière forte de manifester leur crainte envers le nucléaire. 

Une dizaine d'associations présentes

Pour l'occasion, les associations Citoyens responsables écologie, Sortir du nucléaire, collectif anti-nucléaire 84, Greenpeace, Stop Tricastin, Réaction en Chaîne humaine, Europe écologie les Verts et Génération Ecologie 84 ont fait les morts pendant de longues minutes sous le soleil avignonnais.

Source : http://www.midilibre.fr/2013/07/15/si-tricastin-explose-avignon-meurt,734713.php

meurt Uranium radiation nucléaire centrale Tricastin explose Avignon


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site