L’attentat de Buenos-Aires (1994) aurait été fomenté par l’ex-ministre de l’Intérieur : un false flag contre une organisation juive

La Cour d’appel de Buenos Aires a ouvert une enquête sur le rôle joué par l’ex-ministre de l’Intérieur, Carlos Vladimir Corach [photo], dans l’attentat perpétré contre l’Association mutelle israélite argentine (AMIA), le 18 juillet 1994.

Ce jour-là une explosion dévastait le bâtiment, faisant 85 morts et plus de 300 blessés. L’attentat était rapidement imputé au Hezbollah et à l’Iran. Il sert depuis à Israël pour accuser le réseau de résistance libanais et l’État iranien de « terrorisme international », ce que les deux entités démentent.

À l’initiative d’Oscar Abdura Bini, le médecin de l’ex-présidente Zulema Yoma Menem, plusieurs actions judiciaires ont été conduites durant une vingtaine d’années pour revoir le procès. En 2006, une médiation avait été envisagée entre le magistrat instructeur et les prévenus pour les auditionner en Suisse, mais le réseau de résistance libanais et l’Iran avaient décliné l’offre.

Il apparaît aujourd’hui que l’ex-ministre de l’Intérieur, Carlos Vladimir Corach, aurait versé 400 000 dollars à Carlos Telleldin pour qu’il réalise l’attentat. M. Corach aurait la double nationalité israélo-argentine.

Source : http://www.voltairenet.org/article179246.html

L'affaire est en train de faire la une des médias sud américains (et des sites sionistes) mais pas un mot n'a encore fuite dans la presse internationale et pour cause les dégâts seraient incommensurables !
Le 18 juillet 1994, une camionnette piégée explosait devant un bâtiment abritant plusieurs organisations juives (dont l'AMIA ) entraînant 83 morts et 230 blessés.

Après des années d'enquête où furent tour à tour désignés du doigt le Hezbollah, l'Iran et la Syrie (tous des ennemis d'Israël), l'horrible vérité finit par éclater : Le ministre de l'intérieur a participé directement à ce false flag et il aurait la double nationalité israélo-argentine !

Cette affaire démontre une fois de plus que les sionistes n'ont aucun scrupule à massacrer des innocents pour ensuite se poser en victimes et désigner des faux coupables. On ne sait pas encore si à l'instar de l'attentat du WTC, les juifs qui travaillaient dans cet immeuble ont étés prévenus de ne pas venir travailler ce jour là.

Source : http://leschroniquesderorschach.blogspot.fr/2013/07/attentat-de-buenos-aires-quand-israel.html#more


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×