Vaccin

New York City pourrait forcer tous les enfants à être injectés avec du mercure sous forme de vaccins contre la grippe - Déc 2013

De tous les métaux lourds toxiques, le mercure est le plus catastrophique pour le cerveau.

Aucun scientifique ose admettre que le mercure ne présente aucun risque injecté dans le corps d'un enfant, et ce, à n'importe quelle dose, et le CDC n'a jamais établi de niveau «sécuritaire» de mercure dans le sang humain pour la simple raison qu'il n'y a pas de niveau sûr. 

Pourtant, le Conseil sanitaire de New York a décidé que tous les petits new-yorkais recevrons une piqûre  contenant une dose dévastatrice de mercure toxique pour des raisons de «santé publique». 

En effet, dans le cadre de la lutte contre la grippe, ces enfants seront tous vaccinés au mercure,  cependant que des métaux lourds de neurotoxine connus comme le mercure, et après maintes revendications, aient été prohibés des établissements hospitaliers.

Le CDC a pourtant admis que tous les vaccins contre la grippe contiennent encore du mercure, mais seulement pour se protéger d'une contamination une fois le flacon ouvert.  

Les vaccins sont si dangereux que l'Industrie du vaccin a dû se protéger derrière une immunité juridique pour continuer leurs petites affaires...

En attendant, ces enfants de la ville de New-York s'apprêtent à recevoir leur dose, non par souci de bien-être, mais pour que l'Industrie s'en mette plein les poches.

Lire la suite

Etres humains traités moins bien que des bêtes: l'exemple des vaccins - Déc 2013

Etres humains traités moins bien que des bêtes: l'exemple des vaccins

Etres Humains – Bêtes Humaines

 Dr Marc Sircus, Newsletter, 25.11.2013 (Extraits)
  
Aujourd’hui, c’est partout que l’on rencontre des bêtes humaines.
 
Certains s’occupent de faire des milliards au détriment du troupeau humain, d’autres  s’affairent en attendant la naissance d’un merveilleux bébé pour pouvoir l’exploiter de toutes les manières possibles.
 
Les nouveau-nés sont les êtres les plus vulnérables que l’on puisse imaginer.

Ils ont dès la naissance besoin de la tendresse et de la  douceur qui leur permet de s’unir dans le bonheur à ceux qui les ont mis au monde.

A quoi peut-on s’attendre quand de si fragiles petits êtres sont confrontés à l’agression et à l’arrogance médicales ?
 
Les preuves scientifiques sont là pour montrer que même de très petits enfants peuvent ressentir de profondes angoisses et de la souffrance en réponse à  un traumatisme, à une perte, à un rejet. 

Lire la suite

Les vaccinés contre la coqueluche répandent la maladie - Déc 2013

Garcon_coqueluche.jpg

Les récents articles de presse impressionnants (1) de cette dernière semaine reconnaissent enfin ce que les épidémiologistes et les officiels de la Santé savaient depuis un bon bout de temps : les personnes qui sont vaccinées contre la coqueluche sont porteuses des bactéries et les répandent. (2)

Elles sont responsables de la plupart des foyers. 

Ces informations font que l'on pourrait se poser la question : 

Faut-il tenir les personnes vaccinées contre la coqueluche responsables des épidémies ?  

Si l'on jette un coup d'oeil aux articles scientifiques qui ont porté sur les dernières flambées de rougeole, on trouve des documents universitaires qui traitent d'une entité appelée « la paradoxe de la rougeole » (3).

Il s'agit d'un paradoxe parce que ce sont surtout ceux qui ont été vaccinés qui ont contracté la maladie tandis que la plupart des non vaccinés sont restés indemnes. 

En outre, la hausse des cas de zona qui se sont produits au cours de la dernière décennie sont dus au vaccin contre la varicelle (4, 5).

Ce lien n'est pas contesté dans la littérature académique et a même été prédit par des épidémiologistes et biologistes mathématiciens. (6). Ce lien a également été confirmé par une autre étude. (7) 

Si les enfants et les adultes vaccinés sont susceptibles de propager la maladie, allons-nous les tenir légalement responsables des épidémies ?

Allons-nous imposer la « non vaccination » comme exigence pour fréquenter l'école publique ?

Etant donné qu'il n'y a pas moyen de revenir en arrière une fois que la personne ou l'enfant a été vacciné, va-t-on exclure de l'école ces enfants vaccinés ? 

Alors que les arguments ci-dessus semblent absurdes, Ils sont pourtant équivalents à ceux que Art Caplan, expert en bioéthique, continue d'avancer. 

Lire la suite

La médecine cubaine a découvert le vaccin contre le cancer du poumon ! - Dec 2013

La nouvelle fait déjà grand bruit dans le monde médical occidental.

Les chercheurs cubains annoncent que le CIMAVAX EGF, un vaccin cubain contre le cancer du poumon a prouvé son efficacité.

Des millions de patients dans le monde vont pouvoir être sauvés.

Selon la correspondante de CCN, la recherche cubaine accorde une priorité au combat contre le cancer.

Le cancer du poumon est considéré comme l’un des cancers les plus graves, fréquents et mortels au monde.
L’Organisation Mondiale de la Santé a fait savoir que cette maladie tue chaque année 5 millions de personnes, et que la tendance est à la hausse.
On estime qu’en 2030 8 millions de personnes mourront par an de cette maladie.

À Cuba, 20 000 personnes meurent chaque année de cancer du poumon.
Elle est la principale cause de mort dans 12 des 15 provinces cubaines.

Des chercheurs du Centre d’Immunologie moléculaire de La Havane ont mis au point le vaccin thérapeutique Cimavax EGF, qui est le résultat de 25 ans de recherche sur les maladies associées au tabagisme.

Le docteur Gisela Gonzalez qui a dirigé l’équipe de chercheurs qui a créé le vaccin pense que grâce à ce médicament le cancer du poumon pourrait devenir une maladie chronique contrôlable, car le vaccin favorise la génération d’anticorps contre les protéines qui déclenchent la prolifération sans contrôle des cellules cancérigènes.

Le vaccin est appliqué chez des patients souffrant de cancer du poumon très avancé ( stade 3 et 4) qui n’ont pas de réponse positive à d’autres traitements comme la chimiothérapie et la radiothérapie. Il améliore de façon significative la qualité de la vie des patients en stade terminale.

Le CimaVax-EGF a été testé sur plus de 1000 patients dans tout Cuba et actuellement il est distribué gratuitement dans des hôpitaux cubains.

Lire la suite

« On peut guérir de l’autisme ! » (Dr Tinus Smits) – par Laurent Glauzy - Nov 2013

Un enfant sur cent naît autiste !

Cette vraie pandémie atteint dans certains États des chiffres alarmants d’un enfant sur quatre-vingt, voire sur cinquante naissances.

L’autisme est un désordre neurologique du développement.

Considéré comme « incurable » par la médecine allopathique et conventionnelle, elle plonge les parents dans le plus grand désarroi.

Tinus Smits, médecin néerlandais, décédé en 2010 à l’âge de soixante-sept ans, est l’auteur du livre Autisme is te genezen (l’autisme est à guérir) publié en italien sous le titre Autismo, oltre la disperazione (Autisme, au-delà désespoir) et en anglais, Autism, beyond despair.

Cet ouvrage, qui contredit toutes les affirmations de la médecine traditionnelle à la solde des laboratoires et des puissances financières, au plus grand mépris de la santé, n’a pas été traduit en français.

Pourtant, les explications du Dr Tinus Smits qui fonde son argumentation sur le traitement de plus de trois cents patients atteints d’autisme constitue un réel espoir.

Ce médecin spécialisé dans l’homéopathie, parle sans demi-terme de guérison.

Lire la suite

Le vaccin meurtrier pentavalent (= 5 vaccins en un) tue au moins huit nourrissons - Nov 2013

http://a51.idata.over-blog.com/203x300/1/17/71/23/Album-photo/jp2006_0003884.jpg

Dans un communiqué de presse publié le 12 novembre 2013, l’organisation humanitaire « Union Démocratique des Peuples » (PUDR) a déclaré qu’entre septembre et octobre 2013, huit enfants sont morts et beaucoup d’autres ont eu la santé gravement endommagée après avoir reçu le vaccin pentavalent (5 en 1)

L’organisation PUDR a indiqué que le vaccin pentavalent qui a été administré aux nourrissons pour les protéger contre la diphtérie, la coqueluche, le tétanos, la pneumonie, la méningite (Hib) et l’hépatite B a été introduit au Jammu et au Kashmir en Inde, dans le cadre du Programme Universel de vaccinations (UIP) en février 2013.

Pourquoi ce vaccin n’aurait jamais dû être administré

Lire la suite

Vaccin Gardasil : Si toutes les victimes portent plainte, Sanofi peut fermer définitivement ses portes ! - Nov 2013

Bonne nouvelle dans tout ce marasme et ce champ de ruine créé de toutes pièces par les vaccins pourrait-on dire : des victimes se mettent à intenter des actions en justice.


Vaccin scandale Gardasil - Si toutes les... par JaneBurgermeister


Faut-il avoir peur des vaccins ? Europe1 - 26... par JaneBurgermeister

Cancer du col de l'utérus : une plainte déposée contre le vaccin Gardasil (Midi Libre) - Nov 2013

L'utilité du vaccin contre le cancer contre le col de l'utérus a régulièrement fait débat en France.
L'utilité du vaccin contre le cancer contre le col de l'utérus a régulièrement fait débat en France. (AFP JOE RAEDLE)

Une jeune Aquitaine a déposé une plainte visant Sanofi Pasteur et l'Agence nationale de sécurité du médicament pour de graves effets secondaires liés selon elle au vaccin Gardasil contre le cancer du col de l'utérus

Me Jean-Christophe Coubris, également avocat de victimes de l'antidiabétique Mediator, a indiqué avoir déposé une plainte simple vendredi auprès du parquet du tribunal de Bobigny (Seine-Saint-Denis) pour "atteinte involontaire à l'intégrité de la personne humaine", confirmant une information de Sud Ouest Dimanche et du Journal du dimanche.

Après deux injections de vaccin Gardasil en octobre puis décembre 2010, la jeune femme, âgée de 18 ans aujourd'hui, a été hospitalisée à plusieurs reprises en 2011, à Dax (Landes) après des vertiges et vomissements, puis au CHU de Bordeaux, après avoir souffert d'une perte de la vue, de la marche et de paralysie faciale notamment.

Un vaccin qui fait débat

Lire la suite

Gardasil : Ne laissez pas votre médecin vous injecter de la mort aux rats ! - Nov 2013

Contre les adjuvants dangereux dans les vaccins

Sylvie Simon nous a quitté ce 08 Novembre 2013

C'est avec une immense tristesse que nous avons appris le décès ce jour de Sylvie Simon, personnalité d'exception, de par sa lucidité, son courage, sa ténacité et sa détestation des mensonges en tous genres comme elle se plaisait à le dire.

Des milliers de chercheurs de Vérité sont aujourd’hui dans la peine : ils ont perdu aujourd'hui une très chère amie, une merveilleuse soeur, une exceptionnelle inspiratrice.

Sylvie Simon, notre toute Grande Dame, vient de passer de l’autre côté du voile… Si elle nous laisse en quelque sorte orphelins, elle fait aussi de nous les héritiers d’une immense richesse : le fruit de toutes ses recherches, ses nombreux ouvrages qui cernaient toujours l’essentiel pour plus de clarté, plus de vérité, plus de justice, plus de santé, plus de paix.

Inlassablement, pendant des années et jusque dans les derniers temps, Sylvie Simon aura parcouru les pays et les salles de conférence pour avertir la population en toute indépendance des conséquences graves de la désinformation en matière vaccinale mais aussi en matière de santé en général tant les scandales en tous genres ne manquent malheureusement pas.

Sylvie Simon laisse un immense vide derrière elle mais il est évident qu’elle aurait souhaité que le combat pour une véritable information juste et équitable se poursuive et c’est là notre tâche à toutes et à tous, par de-là les âges, les pays et les différentes cat

L’oeuvre de Sylvie Simon, immense par sa qualité et son envergure, aura permis de sauver des milliers de vies d’une destruction implaccable par une vaccination pratiquée dans un contexte d’opacité et d’oppression, et bien sûr, elle continuera de le faire car ses ouvrages et ses nombreux articles ne disparaîtront pas de si tôt.

Chère Sylvie, sache que tu resteras toujours vivante en nos coeurs et reçois notre plus vibrant MERCI au nom de l’humanité toute entière !


Lire la suite

Les 7 ingrédients les plus répugnants dans la fabrication des vaccins - Nov 2013

bebe-a-bord-degueulis.jpg

Les parents ont le droit de comprendre ce qui est injecté dans le corps de leurs enfants.

La production de vaccins fait appel à plusieurs ingrédients répugnants. En outre, les composants utilisés au cours du processus de fabrication peuvent blesser les convictions personnelles, religieuses ou éthiques.

Il convient en outre de ne pas oublier le langage coloré utilisé par la communauté scientifique (qui utilise des mots comme « purifié » etc.), comme le coût de certaines de ces substances.

En lisant cette liste, il convient aussi de savoir que les lignées cellulaires et les vaccins sont souvent contaminés. La chose est souvent camouflée sous l’expression : « agents adventices ».

#  1 -  Cellules de fœtus avortés

Lire la suite

Vaccination : Le prix Nobel Luc Montagnier déclenche un raz-de-marée - Sept 2012

4741912973_f7496d5b9f.jpg

Les propos de Luc Montagnier sur les vaccins lui valent un tollé.

« Le professeur Luc Montagnier, qui a obtenu le prix Nobel de médecine pour avoir participé à l’isolement du virus du sida, tient parfois des propos iconoclastes.

Récemment, il a mis en cause l’intérêt des vaccins, suggérant que certains soient même la cause de l’autisme.

Des propos qui n’ont pas plu à ses collègues.

Alors qu’il devait être désigné pour présider un laboratoire de recherches au Cameroun, dans une démarche inédite, une quarantaine de Prix Nobel viennent d’écrire au président du Cameroun pour s’inquiéter de cette nomination, prétextant que les propos de Montagnier sur les vaccins pouvaient avoir « un impact désastreux sur la qualité du système de santé au Cameroun », et dénonçant « ses solutions, qui n’ont aucun début de preuves scientifiques ».

En revanche, ils estiment qu’« il convient d’être extrêmement prudent avant de changer des thérapies qui ont fait leurs preuves ».

Lire la suite

Australie : Les avantages fiscaux bientôt supprimés pour les parents qui ne vaccinent pas leurs enfants - Oct 2013

Lentement, mais sûrement les grandes puissances de la démocratie sont en train de glisser vers le totalitarisme, tout en nous jurant que cette transition qui prend ses distances par rapport à la liberté, et à nos libertés est pour notre plus grand Bien.
 
L'exemple le plus récent de cette montée en douceur d'une « soft tyrannie » s'est produit à l'autre bout du monde, en Australie, jadis connue pour sa vision farouchement individualiste.

C'est dans ce pays que le gouvernement travailliste socialiste dirigé par le Premier Ministre Kevin Rudd, veut forcer les parents à vacciner leurs enfants sous la menace de perdre un crédit d'impôt non négligeable.
 
Selon l'Australian Broadcasting Corporation News (ABC News) :

« ...Rudd a annoncé que les parents qui choisissent de ne pas faire vacciner leurs enfants vont passer à côté de milliers de dollars qu'ils pourraient autrement recevoir du gouvernement. » 
S'exprimant dimanche à l'hôpital Westmead à Sydney, M.Rudd a déclaré que « les parents qui ne feraient pas vacciner leurs enfants ne pourront recevoir le supplément de fin d'année du Family Tax Benefit ». Ce payement équivaut à 726 $ par enfant et par année. Cette somme est allouée après que les enfants aient été vaccinés à un, deux et cinq ans.
 
Il faut vacciner parce qu'il s'agit d'une « science qui a fait ses preuves » ...

Lire la suite

L’ histoire tragique de 37 décès d'enfants à la suite d’un « bon vaccin » - Oct 2013

L’ histoire tragique de 37 décès d'enfants à la suite d’un « bon vaccin »

Le 11 octobre, deux enfants sont morts au Kashmir après avoir reçu le vaccin Pentavalent (5 souches)  portant à 6 le nombre de décès en une semaine et à 8 pour les trois dernières semaines.

Selon les rapports parus dans les journaux locaux, les décès auraient été attribués à une réaction allergique au vaccin.

 
Ces décès surviennent dans le sillage d’un communiqué de presse du Ministère de la Santé du 10 octobre qui précise qu’un comité s’est penché sur le problème des 15 décès survenus au Kérala après des vaccinations.
 
Le comité a déclaré que ces décès n’avaient pas été causés par le vaccin, mais qu’il s’agissait de pures coïncidences.

Le communiqué de presse a aussi annoncé que le vaccin Pentavalent devait être déployé à l’échelle nationale.

Une semaine auparavant, un autre porte-parole du Ministère avait reconnu que 29 décès s’étaient produits dans tout le pays après la vaccination.

Aujourd’hui, le nombre des décès se chiffre à 37.
 

Lire la suite

Mort subite du nourrisson & vaccins: un rapport accablant - Oct 2013

Mort subite du nourrisson & vaccins: un rapport accablant

Initiative Citoyenne a achevé la traduction française intégrale d'un rapport de l'auteur américain Neil Z. Miller au sujet des causes de décès des nourrissons, en ce compris bien sûr l'orgine vaccinale des décès.

Il s'agit d'un rapport très important pour les parents d'enfants décédés après des vaccins et  aussi pour tous ceux dont l'enfant décédera (fort malheureusement!) encore dans les prochaines semaines, mois ou années et qui, avec l'augmentation de la circulation des informations, pourront ainsi prendre connaissance de ce triste "pot aux roses".

A l'heure actuelle, tout est fait, y compris au niveau des médecins légistes pour que cette origine vaccinale ne puisse même pas être envisagée ou "sélectionnée" dans une liste au moment du décès ou après l'autopsie (c'est simple cette cause ne fait même pas partie de ces listes!).

Etrange n'est-ce pas puisque même les documents confidentiels des fabricants de vaccins font état de toute une kyrielle de décès post-vaccinaux dans les heures, jours ou semaines qui suivent.  

Lire la suite

Coûts des dommages vaccinaux aux USA - Oct 2013

BBC-vaccination-forcee-ROR

Selon le CDC et la FDA, les vaccins sont censés être sûrs.

Comment se fait-il dès lors que la Division HRSA du Département Américain de la Santé et des Services Humains ait publié ses Rapports Statistiques [1] pour la période qui se termine le 3 septembre 2013 et qu’elle y fournisse  des données attestant que les vaccins provoquent des dommages de santé et peuvent même tuer ?

La période en question couvre les années fiscales depuis février 1989 jusqu’à février 2013. Au cours de cette période, il y a eu 3.387 plaintes qui ont fait l’objet de dédommagement et 9.651 plaintes qui ont été rejetées, un fameux camouflet par rapport aux intentions qui avaient présidé à l’élaboration du Programme National d’Indemnisation Pour Dommages Vaccinaux, et qui fut créé par le Congrès et repris dans la Loi 99-660. (selon l’auteur de cet article).

Lire la suite

Laboratoire pharmaceutique : un lobby en pleine santé - Oct 2013

En France, l’industrie pharmaceutique compte plus de 110.000 emplois et réalise près de 50 milliards d’euros de chiffre d’affaires par an, dont 45% réalisé à l’exportation.

Lire la suite

60% de tous les vaccins contre la grippe contiennent encore du mercure toxique - Oct 2013

60% de tous les vaccins contre la grippe contiennent encore du mercure toxique
Malgré l’interdiction imposée par la FDA, 60% de tous les vaccins contre la grippe contiennent encore ce neurotoxique meurtrier
 
Bien que la FDA ait donné un délai de deux ans pour retirer le thimérosal des vaccins, après que cette neurotoxine meurtrière ait été interdite en 1999, on continue encore de la retrouver dans certains vaccins d’aujourd’hui.
 
Aujourd’hui, le FDA tolère le thimérosal dans 60% des vaccins contre la grippe, et beaucoup de ces vaccins ont été approuvés pour les enfants en ce qui concerne la saison grippale 1013/2014.
 
Le public qui subit toujours la propagande de la médecine officielle et des médias, reste aveugle au fait que la FDA est revenue sur sa décision de ne plus permettre le thimérosal dans les vaccins.
 
Dans les faits, le thimérosal est un composé contenant du mercure qui est cancérogène, mutagène et tératogène chez l’homme.
Il est aussi un perturbateur du système immunitaire à des taux inférieurs à une part par million. Certaines personnes peuvent faire un choc anaphylactique à ce produit.

On sait aussi que ce produit est toxique pour la reproduction et le fœtus sans que des niveaux toxicologiques sûrs aient été établis pour les humains.

Lire la suite

Le vaccin antigrippal? "Un must pour les femmes enceintes" ose publier sans rire Le Soir! - Sept 2013

Grand principe en pharmacie : il ne faut jamais, jamais vacciner une femme enceinte.

Sauf depuis Bachelot, ancienne visiteuse médicale, au service des lobbys pharmaceutique

Le vaccin antigrippal? "Un must pour les femmes enceintes" ose publier sans rire Le Soir!

Avec une position aussi irresponsable et aussi inconsistante sur le plan scientifique, le journal Le Soir dont le lectorat n'a cessé de dégringoler au fil des années, confirme vraiment qu'il n'a plus du tout le statut ni l'envergure d'un journal "de référence"!  

Lire la suite

Des cas de stérilité à cause des vaccins dans le monde entier - Sept 2013

 0000000000000000000000000000000000000000.jpg

 La plupart des vaccins n'ont pas été évalués par rapport à la stérilité qu'ils pourraient engendrer. (Voir les notices des vaccins). J'ai donc voulu étudier la chose et voir s'il existait un lien avéré entre les vaccins et la stérilité. 

Ce que j'ai découvert risque de choquer plus d'un lecteur parce que, depuis plusieurs années, on a effectué des expériences sur des femmes et des jeunes filles innocentes du tiers monde. 

Ce ne sont pas là les seules victimes. On a récemment découvert que dans le monde entier des vaccins provoquaient la stérilité, y compris les vaccins HPV, ainsi que plusieurs vaccins contre la grippe porcine. 

J'ai commencé à m'intéresser à la chose quand j'ai appris que le gouvernement japonais avait décidé de retirer son soutien au programme de vaccination contre le HPV. Cette décision a été prise après que le gouvernement ait reçu près de 2000 rapports de femmes et de jeunes filles souffrant de réactions indésirables, y compris de douleurs persistantes, d'engourdissements, de paralysies et des cas de stérilité.[1] 

Cela ne signifie pas que le Japon ait interdit ou suspendu le programme. Les vaccins sont toujours à la disposition de ceux qui veulent les recevoir. Les personnes qui vaccinent seront cependant tenues d'informer quiconque désirant recevoir les vaccins Gardasil et Cervarix que le gouvernement japonais ne soutient plus le programme de vaccination contre le HPV. 

Ce vaccin a changé la vie d'une jeune fille pour toujours 

Au fil des années, toute une gamme d'effets secondaires a été rapportée dans le monde entier après les vaccinations contre le HPV. Cependant, la découverte que le vaccin HPV était susceptible de provoquer la stérilité chez certaines femmes n'a été publiée qu'assez récemment. 

En 2012, le British Medical Journal a publié un article du Dr Deidrie Little qui s'intitulait : « Insuffisance ovarienne prématurée 3 ans après les premières règles chez une jeune fille de 16 ans après la vaccination contre le papillomavirus humain. » Etude dans laquelle le Dr Little exposait le cas d'une jeune fille de 16 ans qui souffrait d'une ménopause précoce après avoir reçu le vaccin Gardasil contre le HPV. 

[...] Le Dr Little a précisé dans son rapport que la jeune fille de 16 ans a reçu le vaccin Gardasil au cours de l'automne 2008 et qu'à ce moment-là, son cycle menstruel était parfaitement normal. C'est cependant à partir de janvier 2009 que son cycle est devenu irrégulier, et au cours des deux années qui suivirent ses menstruations sont devenues tout à fait irrégulières. En 2011, ses règles avaient complètement cessé. 

Le Bulletin d'informations hebdomadaires précisait :

« Dans le cas australien, après avoir testé les différents taux hormonaux, ainsi que les fonctions des différents organes internes, le Dr Little a établi le diagnostic suivant : « Insuffisance ovarienne prématurée » qui est définie comme «  la présence de taux de gonadotrophines ménopausiques en association avec plus de 3 mois d'aménorrhée ou oligoménorrhée avant l'âge de 40 ans. »

D'autres tests ont confirmé que tous ses œufs - jusqu'au dernier - étaient morts. Cette jeune fille est donc devenue totalement et irrévocablement stérile. 

Des milliers de femmes sont maintenant stériles à cause des vaccins 

Lire la suite

Vaccins contre la grippe : de qui se moque-t-on ? - Février 2013

Le vaccin contre la grippe ne fonctionne pas et n’a jamais fonctionné depuis qu’il a été publiquement « démasqué » aux Etats-Unis après des Auditions au Congrès (S.3419) en 1971 et 1972.
 
Pourtant ce vaccin a été vendu chaque année depuis 1940 jusqu’à 1975 alors qu’il n’était pratiquement pas efficace.
 
Le temps a passé et le public a oublié.

Les fabricants de vaccins ont alors travaillé les leaders d’opinion et se sont organisés pour que ce soient des gens de « bonne réputation » qui vantent le produit en leur nom.

Lire la suite

Le Japon exige la divulgation des effets secondaires du vaccin anti-HPV (Gardasil et Cervarix) - Septembre 2013

Le Japon exige la divulgation des effets secondaires du vaccin anti-HPV

Par Norma Erickson 29 août 2013 – Sanevax
 
L’encéphalomyélite aiguë disséminée et le syndrome de Guillain-Barré constituent-ils des réactions indésirables aux vaccins contre le HPV ? Pour le moment, les autorités sanitaires japonaises ne sont pas sûres, mais elles ont choisi d’appliquer le principe de précaution et d’informer le public au cas où. - De toute évidence, les autorités japonaises croient à un consentement éclairé.
 
Le 26 mars 2013, le Ministère de la Santé, du Travail et de la Prévoyance a informé GlaxoSmithKline qu’ils avaient 30 jours pour modifier la notice du Cervarix en ajoutant à la rubrique « Précautions/ section effets indésirables » ce qui suit :
 
« Encéphalomyélite aiguë disséminée : il est possible que l’encéphalomyélite aiguë disséminée puisse se produire. Dans pareils cas, de la fièvre, des céphalées, des convulsions, des troubles du mouvement, des perturbations de la conscience se produisent généralement dans les quelques jours et jusqu’à deux semaines après la vaccination. Si l’on suspecte une encéphalomyélite aiguë disséminée, un diagnostic doit être effectué par IRM et des mesures appropriées doivent être prises. »
 
Cette directive n’a pas été adressée à Merck parce que la notice du Gardasil avait déjà fait référence aux risques d’encéphalomyélite aiguë et de Guillain-Barré au moment où la directive a été émise.
 
Quelle est la raison de cette action ? 

Lire la suite

Vaccins : Les enfants tchadiens ont ils servi de Cobayes ? des documents confidentiels accablants le prouve - Août 2013

PICT1505

Qu'attend -il le ministre de la santé pour s'exprimer publiquement sur ce scandale ?

Va t-il démissionner ou s'accrocher à son poste malgré ce drame qui a frappé ces pauvres enfants ?

Ou bien au Tchad, la valeur de l'être humain reste sous estimée ?

Que va t-il faire le gouvernement pour gérer cette situation ?

Comment va t-il réagir le premier ministre ? 

Lire la suite

Les vaccins contre la grippe et les risques de cancer - Sept 2013

vaccins-1

Les vaccins contre la grippe et les risques de cancer

par le Dr. Sherri J Tenpenny
Rapport de l’ISIS, traduction de Jacques Hallard

Beaucoup d’inquiétudes ont été générées à propos des nouveaux vaccins du virus H1N1 de la grippe ‘porcine’ A, qui ont été mis sur le marché.

Les essais cliniques ont été de faible durée - moins de trois semaines - et il y a aussi la possibilité d’ajouter, à la dernière minute, une toxine supplémentaire avec des adjuvants dits oil-in-water, afin de diluer et d’augmenter l’approvisionnement en vaccins (voir [1]

 Mais ce ne sont pas les seules préoccupations.

Lire la suite

Les jeunes médecins, accusés de ne pas assez promouvoir les vaccins !!! Sept 2013

 Les jeunes médecins, accusés de ne pas assez promouvoir les vaccinsArticle d’Initiative Citoyenne

Un article lénifiant paru sur le site de propagande Vaccines Today déplore le manque de prosélytisme vaccinal des jeunes médecins. Le site attribue cette défection au fait que les jeunes médecins n’auraient pas suffisamment conscience du risque infectieux parce qu’ils n’auraient pas constaté eux-mêmes les conséquences de ces maladies devenues nettement moins fréquentes.

Le site insiste sur l’importance que les médecins soient convaincus de la nécessité vaccinale parce que leurs patients suivront alors cet exemple. Selon ce site, ce serait des cours de vaccinologie insuffisants et des notions éclatées sur un nombre trop grand d’années du cursus qui seraient à l’origine de cette attitude vaccinale différente de la part des médecins plus jeunes.

Nous ne partageons bien sûr pas du tout cette analyse. Il nous semble que l’establishment vacille sur son socle et redoute en fait un grand changement des mentalités par rapport à un acte automatique et qui restait finalement trop confortablement inquestionnable depuis tant d’années.

Lire la suite

LLP : La folie vaccinaliste moderne - Août 2013

Cette vidéo démontrera, si besoin est, la folie vaccinaliste moderne reposée sur une mécanique intellectuelle des plus défaillante !

En à peine 3 minutes, on entend une chose et son contraire, 5 oxymores à la minute mais sans aucune réaction des journalistes ?

On voit bien que le monde moderne est malade et avant qu'il ne se mette à vouloir soigner les oreillons, il serait judicieux qu'il tente de soigner les cerveaux fatigués de ses élites...

Source : http://www.youtube.com/watch?v=16Wo_7STd8w

Alerte : une scientifique dévoile que le Gardasil et le Cervarix sont dangereux et qu'ils ne préviennent pas le cancer du col de l'utérus ! Août 2013

La fraude vaccinale encore une fois dénoncée par une personne crédible, directement impliquée dans le milieu scientifique. Une fraude qui cause à de nombreuses jeunes filles des effets secondaires irréversibles, jusqu'à la mort pour certaines d'entre elles. Ces filles sont vaccinées via le système scolaire et elles se font littéralement laver le cerveau par le personnel scolaire formaté par les automates de la santé publique: "Tu prends un grand risque de refuser ce vaccin puisque ce cancer est très courant chez les femmes"...

Lire la suite

Des documents secrets dévoilés sur le canular des vaccins - Janvier 2013

Si vous persistez dans les vaccins, c'est que vous êtes franchement suicidaires...On a le même canular à la maison.

Des documents secrets du gouvernement révèlent que les vaccins sont un complet canular

(NaturalNews) Si vous avez des enfants, vous êtes plus que probablement déjà au courant des "Calendriers de vaccination" des centres de contrôle et de prévention des maladies, qui recommandent aujourd'hui un stupéfiant lot de 29 vaccins à donner entre la naissance et six ans, y compris les vaccins annuels contre la grippe, ainsi qu'entre cinq et seize autres vaccins entre 7 et 18 ans.

Mais un récent rapport d'enquête rédigé par le Dr Lucija Tomljenovic, dévoile plus de 30 ans de documents cachés du gouvernement qui décrivent ces calendriers de vaccination comme un canular complet, sans parler du mensonge des vaccins eux-mêmes pour assurer une réelle protection contre les maladies.

Lire la suite

Le vaccin contre la polio contaminé par le virus SV40 dans les années 50 et 60 serait une des cause des cancers actuels

Un crime parfait après autant de temps personne ne viendra soupçonner ce vaccin !

(par les mêmes qui ont bombardé les populations civiles et détruit les villes françaises de 1942 à 1945)

20 août 2001 – En avril dernier, plus de 60 scientifiques réunis à Chicago ont mis en joue leur ennemi commun: un virus de singe qui a contaminé les premiers vaccins contre la polio entre 1955 et 1963 et qui serait carcinogène.

L’affaire est de taille, car on estime qu’à l’époque, plus de 100 millions de personnes, dont entre 10 et 30 millions d’Américains, ont reçu ces vaccins contaminés.

Voici le résumé d’une très longue histoire.

Lire la suite


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site