Surveillance

Surveillance en France : la loi de programmation militaire vise la population française - Déc 2013

La nouvelle Loi française de programmation militaire en préparation depuis octobre inclut un volet sur la surveillance de la population qui revient pour l'essentiel à donner aux autorités françaises des droits comparables à ceux de leurs homologues américains révélés par Edward Snowden et WikiLeaks.

LeWall Street Journal, journal de l'élite financière américaine, a même pu se permettre d'écrire que « la surveillance numérique américaine n'est rien en comparaison de ce que la France s'apprête à faire. »

francemorte

Un article du Monde cet été, révélait que la DGSE (Direction générale de la sécurité extérieure) espionne les réseaux Internet & téléphoniques comme le fait la NSA, agence américaine d'espionnage électronique. Maintenant, les services de renseignement et l'État y investissent davantage de ressources et tentent de faire accepter plus largement leurs activités, en leur donnant un cadre légal officiel. Les nouveaux pouvoirs accordés à l'administration française permettront à l'ensemble des services de renseignements et des impôts de pratiquer un suivi spécifique et en temps réel des données de connections de dizaines de milliers de personnes par an.

Lire la suite

Dans un silence médiatique de cathédrale, la majorité socialiste installe Big Brother à l’Elysée - Déc 2013

Les 5 et 18 décembre 2013 resteront des jours particulièrement noirs dans l’histoire de la démocratie française (ou plutôt de ce qu’il en reste).

L’Assemblée Nationale -pourtant censée représenter les intérêts du peuple et défendre les libertés fondamentales des citoyens français- vient en effet d’adopter dans un silence médiatique de plomb un projet de loi relatif à la programmation militaire pour les années 2014-2019 qui autorisera demain un flicage de tous les Français en réalité digne des pires états totalitaires.

Un texte législatif qui acte la mise en place d’une surveillance systématique et généralisée des citoyens, sur Internet et sur tous les réseaux de communication.

Lire la suite

Big brother : La France pourra bientôt traquer sans limite ses "ennemis d’Etat" - Nov 2013

Le gouvernement s’apprête à faire voter un projet de loi de programmation militaire 2014-2019 dont certaines dispositions étendent les possibilités de surveiller en dehors de toute action judiciaire les données numériques de dizaines de milliers de citoyens considérés comme de potentiels «ennemis d’État» et de savoir qui ils appellent et qui les joint, de les localiser en temps réel à travers leurs téléphones, leurs ordinateurs.

smith

 Désormais, toute la communauté du renseignement sera mobilisée, de l’Intérieur à la Défense, en passant par Bercy, pour des motifs bien plus large que le seul risque terroriste, comme la prévention de la criminalité. Ce régime d’exception risque donc d’être appliqué à toutes les infractions.

Les promoteurs de ce texte font valoir que des garanties seront accordées au citoyen, comme la nomination, d’une «personnalité qualifiée» auprès du premier ministre pour contrôler les demandes des services des ministères. «La commission nationale de contrôle des interceptions de sécurité (CNCIS), autorité administrative indépendante, encadrera le recueil de données de connexion et de géolocalisation, assure Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense.»

Parmi les nombreuses dispositions du texte, l’article 13 autorisera explicitement "le recueil, auprès des opérateurs de communications électroniques et (des hébergeurs et éditeurs), des informations ou documents traités ou conservés par leurs réseaux ou services de communications électroniques, y compris les données techniques relatives" :

Lire la suite

Internet : surveillance de « Big Brother » et addiction au web - Oct 2013

Internet : surveillance de « Big Brother » et addiction au web

 Après les révélations par Edward Snowden de la vérité sur le programme gouvernemental américain Prism, le monde devrait être horrifié de découvrir que la notion de « vie privée » n’existe plus.

Mais le fait que le « Big Brother » nous observe ne semble inquiéter personne.

Au contraire, nous semblons éprouver une certaine « satisfaction d’exhibitionniste » du fait d’être observés. La Voix de la Russie a essayé de comprendre les causes de ce nouveau phénomène social avec la psychologue Irina Loukianova.

Lire la suite

Qui dirige les opérations sournoisement ? : Scandale NSA l’Israéli Connection - Oct 2013

Le rôle d’Israël dans l’interception et le traitement des conversations téléphoniques et des courriels par la NSA a été passé sous silence jusqu’à ce qu’Edward Snowden révèle le pot aux roses

Pourquoi le taire ? Narus et Verint, sociétés israélienne spécialisées dans la « surveillance de masse », sont à l’origine du programme PRISM. Elles font partie des start up créées, après leur démobilisation, par les « cyber-guerriers » de l’ISNU (Israeli Sigint National Unit), une agence de renseignement militaire israélienne plus connue sous le nom d’Unité combattante 8200 (shmone matayim), et qui servent à l’occasion de sociétés-écrans. L’une d’entre-elles – Payoneer – a, par exemple, délivré les cartes de crédits aux agents du Kidon – le service action du Mossad – qui ont assassiné, le 19 janvier 2010, à Dubaï, le Palestinien Mahmoud al-Mabhouh, un des fondateurs des Brigades Azzedine al-Qassam

Les Israéliens se servent

Lire la suite

Piratebox, ou comment échapper au Big Brother de l’Internet - Septembre 2013

Partager anonymement des photos ou des documents lors d’une rencontre ou d’une mobilisation, mettre à disposition de tous des ebooks, des films ou de la musique : c’est ce que permettent entre autres les piratebox.

Cet outil crée un réseau informatique local accessible en wifi, totalement anonyme et gratuit. Tout le monde peut s’y connecter avec un ordinateur ou un smartphone, pour télécharger des documents, en ajouter ou échanger par chat. Comme pour notre alimentation, les circuits courts ont de beaux jours devant eux !

Lire la suite

XKeyscore, le logiciel qui vous espionne

"Un programme américain secret de surveillance d’internet, baptisé XKeyscore, permet au renseignement américain de suivre "à peu près tout ce qu’un utilisateur lambda" fait sur le réseau, selon The Guardian.

L’Agence de sécurité nationale américaine (NSA) recueille en effet l’ensemble des données sur les internautes et peut les exploiter pendant plusieurs jours.

Le quotidien britannique s’appuie sur des documents fournis par Edward Snowden, l’ancien consultant du renseignement américain.

Ces nouvelles révélations tombent alors que l’administration américaine vient de déclassifier plusieurs documents."


XKeyscore, le logiciel qui vous espionne — iTélé par jackyshow38

Les caméras de surveillance révèlent que Clément Méric attaquait par derrière - 25 Juin 2013

Une caméra de surveillance de la RATP a enregistré la rixe à l'issue de laquelle Clément Méric, un militant d'extrême gauche, a été mortellement blessé, le 5 juin 2013.

Elle précise les témoignages et surtout accrédite la thèse de l'homicide involontaire.

A 3 CONTRE 1, CLÉMENT MÉRIC ATTAQUE PAR DERRIERE, ESTEBAN M. LE FRAPPE

Elles montrent Clément Méric se ruer sur Esteban M., un skinhead de 20 ans, qui lui tourne le dos, afin de le frapper.

Le skinhead se retourne et lui assène un coup de poing au visage.

Clément Méric (ici avec le bandeau rouge) lors d'une manifestation contre les anti-mariage gay, le 17 avril à Paris.

Lire la suite


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site