pédophilie

Ligne Azur : quelle approche de la sexualité M. Peillon propose-t-il à nos enfants ? - Déc 2013

Que l’on soit homophobe ou « LGBT » (lesbien-gay-bi-trans), il ne faut pas oublier de se poser quelques questions justifiées : à partir de quel âge un enfant se doit-il d’être informé et quel niveau d’informations donner?

Car si un tel site est destiné aux enfants dès 11 ans, cela reste peut-être trop jeune pour les confronter à certaines réalités de ce monde…

Dans une lettre du 4 janvier 2013 [1] adressée aux « rectrices et recteurs », M. Peillon, actuel ministre de l’Éducation nationale, nous faisait savoir que dans la mesure ou nos mentalités lui déplaisent, il se propose de les changer en s’appuyant sur la jeunesse par l’intermédiaire, entre autres, du dispositif « Ligne Azur ».

Lire la suite

Pédophilie et illuminatis : les enfants du juge Roche témoignent, soutenus par Dieudonné

Bienvenue dans l'horreur de la réalité.
Cet article va vous faire découvrir des révèlations explosives sur les vrais raisons du lynchage de Dieudonné.

Dieudonné M'Bala Bala a une histoire personnelle secrète qui va bien au dela de celle annoncée par les médias officiels concernant les accusations d'antisémitisme dont il est victime.

Cette histoire concerne la pédophilie et les illuminatis.

Ces dégènérés qui nous gouvernent, un homme les dénonce régulièrement au Théatre de la Main d'Or, théatre que Dieudonné prête gratuitement a Charles Louis Roche, fils de l'ancien Magistrat Roche, ancien membre des illuminatis ayant participé a ces atrocités et qui a été assassiné depuis pour avoir parlé.

Aujourd'hui son fils et sa fille sont partis en croisade contre le cartel Illuminati pédophile constitué de Magistrats Francais, Membres du gouvernement, Médecins, Policiers, Dirigeants de médias, Gendarmes et Financiers.

Vous ne verrez jamais ceci a la TV ou dans les journaux, regardez bien cette video et faites en des copies car en la médiatisant ici il n'est pas sûr qu'elle reste bien longtemps en ligne…

Lire la suite

Lompret : le maire Michel Loosvelt soupçonné de pédophilie - Déc 2013

En espérant que c’est faux, car c’est le gars qui s’occupe des écoles et des crèches…

Michel Loosvelt, maire de Lompret. PHOTO MAX ROSEREAUVDNPQR

Le maire de Lompret Michel Loosvelt a été interpellé hier dès l’aube à son domicile par les gendarmes de la brigade de recherches de la compagnie de Lille. À quatre mois des municipales, l’élu a été placé en garde à vue, soupçonné de surfer sur des sites pédopornographiques.

« Quand on a appris la nouvelle avec mon mari, on a fait wahou ! s’exclame une Lompretoise, qui ne se remet pas de la nouvelle.

L’arrestation du maire de Lompret Michel Loosvelt (UMP) à son domicile hier, à 6 heures, fait vibrer les téléphones portables des habitants de la commune, et alimente les conversations de cette commune d’environ 2 400 habitants.

« On s’est tous envoyé des SMS, on s’est tous appelés », indique cette habitante, lompretoise depuis plus de vingt et un ans, qui refuse de donner son nom par peur de représailles.

Pourtant, les gendarmes de la section de recherches de la compagnie de Lille ont été plutôt discrets : la propriétaire de la maison voisine n’a « rien entendu ». Mais l’idée de l’interpellation matinale du maire choque les habitants : « Ils sont venus le prendre comme un bandit », souffle une quinquagénaire.

Lire la suite

Canada : un guide pour apprendre aux enfants à « toucher » les adultes - Novembre 2013

Le gouvernement de l'île du Prince Edouard vient de publier un guide à l'intention des parents, leur exposant qu'il est "sain et naturel" pour les jeunes enfants de "toucher les 'parties intimes' des adultes familiers" et de regarder "photos nues sur Internet, des vidéos, des magazines".

enfant crie

La page 7 du guide, intitulé Children’s Sexual Behaviours: A Parent’s Guide, publié par le Comité consultatif sur l'abus sexuel des enfants de la province, établit une norme de ce que les experts considèrent comme un comportement sexuel normal chez les enfants de la maternelle à la quatrième année.

Les comportements "sains et naturels" pour des enfants de moins de cinq ans sont les suivants:

- "Touche les 'parties intimes' des adultes familiers ou d'autres enfants avec la main ou le corps."

- "Met des objets dans ses propres organes génitaux ou le rectum par curiosité ou volonté d'exploration."

- "Joue au docteur en inspectant les corps des autres, y compris les parties intimes."

L'influence du Canada dans la généralisation de ce genre de théories est prépondérante. Ce guide, d'ailleurs, n'est pas sans rappeler, quasiment à la lettre, les documents d'étude du Centre Pédagogique de Lucerne.

Lire la suite

Pédocriminalité : l’effrayante affaire Amidlisa enfin devant un tribunal le 9 janvier à Draguignan - Nov 2013

Un procès pour dénonciation calomnieuse contre la mère de trois enfants qui a dénoncé depuis six ans à Saint-Tropez un présumé réseau pédocriminel sur la Côte d’Azur, accusé par elle de viols sur ses trois enfants et de meurtres contre seize autres, se tiendra au tribunal correctionnel de Draguignan le 9 janvier.

Il s’agit de l’affaire dite « Amidlisa », nom d’emprunt d’une supposée gendarmette du Var qui avait dénoncé ce réseau sur des sites Internet en 2009, avec mise en cause de magistrats, mais ne s’est jamais fait connaître.

Source : http://www.youtube.com/watch?v=V77GOhLpIWU

La mère des trois enfants, C, mais également son beau-père, J, devront répondre uniquement de dénonciation calomnieuse contre E, le père des petits, même s’ils réfutent l’avoir jamais incriminé de viol. Ils affirment n’avoir accusé nommément que D, un ami de E.

Lire la suite

Le sacre de la pédophilie en France: Gabriel Matzneff, prix Renaudot Essai - Nov 2013

En pianotant sur google, j’ai soudain cru à un poisson d’avril, pour ne pas dire un « hoax » (un faux). Mais non !

C’était dans le Nouvel Obs, et dans le Point : Gabriel Matzneff vient d’avoir le prix Renaudot Essai !

 Prix Renaudot décerné à un militant pro pédophile, Gabriel Matzneff

Voilà donc ce pédophile auto-déclaré,  couronné à 76 ans de ce diadème en sucre d’orge, en guise d’épée d’Académicien, au lieu d’avoir été mis au pilori pour l’apologie depuis 40 ans, dans des livres, de ses gâteries d’alcôve avec des mineurs, y compris de 8 ans 

Et quand je dis « gâteries », quel euphémisme. Voyez ces passages d’ Un galop d’enfer, publié à La Table Ronde, sur son Journal 1977-1978 :

« … (Orlando, 14 ans) Son petit dos, ses jolies petites fesses semblables à des pommes, ce délicieux petit trou du cul, quelle divine étroitesse, quelle chaleur, quelle fermeté ! Après l’amour, il se plaint que je l’ai possédé trop brutalement… » (page 281) 

« …Vendredi soir. Journée délicieuse entièrement consacrée à l’amour, entre ma nouvelle passion, Esteban, beau et chaud comme un fruit mûr, douze ans, le petit que j’appelle Mickey Mouse, onze ans, et quelques autres, dont un huit ans… » (page 286)

On y reviendra, mais avant, je vais me laver les mains. JT 

Voici la copie d’un excellent papier du lNouvel Obs ce soir :

Lire la suite

Maroc : Un israélien, recherché dans son pays pour pédophilie, se réfugie à Marrakech - Oct 2013











Si la presse en parlait encore avec incertitude, il y a quelques mois, aujourd’hui, c’est plus que sûr.

Le rabbin Berland, recherché en Israël pour pédophilie, s’est réfugié au Maroc.

Il y vit en toute tranquillité à Marrakech, où une dizaine de ses fidèles viennent de s’installer à ses côtés. Détails.


La barbe toute blanche, la silhouette fine, de profondes rides sur le visage, Rabbi Elliezer Berland, peut librement se livrer à tout type d’activités à Marrakech où il séjourne depuis des mois.

Pourtant, cet homme est poursuivi en Israël pour viol de plusieurs filles mineures.

Lire la suite

Stan Maillaud : Un an après - Sept 2013

Cela fait maintenant un an que nous n'avons aucune nouvelle de Christian Maillaud alias Stan Maillaud, même si divers témoignages tentent de nous rassurer. Voici mon récit concernant ce que certains appellent "l'affaire Stan Maillaud".

J'avais contact avec une jeune fille qui habitait la région de la Franche-Comté depuis plusieurs mois, au fil du temps elle se livra sur ce qu'elle subissait : viols, viols en réunion et d'autres horreurs que je préfère ne pas citer. Plus le temps passait et plus la nécessité d'enquêter pour venir en aide à cette jeune fille s'imposait, les forces de l'ordre restaient muettes et aucun activiste (qui joue pourtant au grand résistant sur internet) ne souhaitait me prêter main forte.

Au cours de l'été 2012 je rencontrais Stan Maillaud et Janett Seamann dans une ville du sud de la France, après un café et une journée entière passée ensemble, nous étions d'accord pour travailler côte à côte. Je suis obligé de dire que seul Stan et Janett furent d'accord pour m'aider sur ce dossier bien compliqué qu'est celui d'Amancey. Après deux mois sans nous voir, Stan, Janett et un autre membre de l'équipe (que je ne nomme pas mais qui a toute mon amitié, cet homme est certainement le plus humble dans toute cette histoire) et moi nous retrouvons aux alentours du 20 septembre afin de décider comment opérer pour le réseau pédocriminel de Franche-Comté.

Nous ne pouvons pas parler d'un réseau pédophile satanique comme aiment le répéter certaines personnes mal informées sur le dossier, même si il n'y a pas plus satanique que de violer des enfants. Le réseau dans lequel était enfermée la petite ressemblait plus à une secte, consanguine et aux liens très étroits avec une ville du nom de Valdahon, ville concernée par des disparitions d'enfants depuis les années 1960. Peu avant notre second passage dans la ville d'Amancey, une personne m'avouera que les tentatives d'enlèvements n'avaient pas cessé et qu'une d'entre elles eut lieu peu avant notre arrivée.

C'est donc le 22 septembre 2012, jour de la rencontre avec la victime du Doubs, que Stan disparaît. Nous avions pris toutes les précautions pour rencontrer la petite, car avant de nous rendre dans la ville d'Amancey nous étions suivis par deux fourgons blancs. Suivis ou le fruit de notre paranoïa, nous ne le saurons jamais mais les étranges événements qui se déroulèrent d'abord en septembre, puis en octobre, tendent à prouver que nous étions tombés dans un traquenard. Janett et moi devions rencontrer la victime du Doubs pendant que Stan et notre ami devaient rester à l'écart. Pour ceux qui se demandent pourquoi nous étions séparés en deux groupe, la raison est simple : la victime n'a absolument pas confiance aux gens qu'elle ne connait pas. Il fut déjà bien difficile pour moi de la rencontrer, vu sa méfiance à l'égard des hommes, voire des adultes en général. Stan et Janett n'étant pas ceux qui avaient initié cette enquête et n'étant pas ceux qui avaient contact avec la victime, il fut logique que ce soit moi qui aille au rendez-vous avec le soutien de Janett, une présence féminine pouvant rassurer la victime.

C'est dans un état pitoyable que je rencontrais la jeune fille d'Amancey, elle était à la rue avec son copain, harcelée par les gens de sa famille et de ce que nous appelons le réseau. Pendant que nous parlions, des voitures de gendarmes passaient rapidement, nous pensions que cela avait un rapport avec une alarme qui se dégageait quelques kilomètres plus loin. Pour confirmer la version des gendarmes (c'est d'ailleurs le seul point sur lequel nous sommes d'accord), la victime m'expliqua que les villes alentours étaient bien confrontées à une vague de cambriolage depuis quelques jours. Ce n'est qu'à la fin de notre entretien, sans nouvelle de Stan, que Janett commença à s'inquiéter. Nous n'avions aucun appel sur nos téléphones, ni de Stan, ni de notre ami en commun. Après quelques tours de voitures Janett décida de trouver la gendarmerie la plus proche qui était celle... d'Amancey ! Le fourgon de notre ami se trouvait sur le parking, deux solutions s'offraient à nous : soit ils étaient tous deux en garde à vue, soit Stan s'était enfui.

Le 22 septembre 2012 Stan "disparaît" mais les gendarmes sont formels "nous n'avons pas attraper monsieur Maillaud, d'une, parce qu'il court beaucoup trop vite et de deux, parce que le système déployé avec les chiens de la brigade canine n'a rien donné". Le plan épervier n'avait donc pas fonctionné, ce plan consiste à entourer une zone géographique, à la cadriller et la contrôler afin d'empêcher la fuite d'un suspect. L'hélicoptère initialement prévu pour retrouver Stan fut annulé faute de brouillard et les chiens ne trouvèrent aucune piste. Petit à petit, tous les pseudos activistes se taisaient les uns après les autres, sans ne jamais apporter le moindre soutien.

Pour conclure, Valdahon est une ville secouée par un réseau de trafic de jeunes filles et des disparitions d'enfants depuis les années 1960. La ville abrite une base militaire ainsi qu'un médecin aux méthodes douteuses. Connaissant cette ville depuis 2009 et les problèmes qui y sont liés, je peux assurer que le réseau dont nous parlions existe bel et bien. Si certains tentent de vous faire croire le contraire, c'est peut-être qu'ils ont des intérêts à protéger. L'affaire de Fabienne Amyot en rajoute une couche. Bizarrement, c'est après notre escapade en Franche-Comté qu'un réseau de trafic de jeunes filles est "démantelé" et que le lieutenant-colonel Julien Burlet est muté sur la région parisienne.

Djé le Peuple

stan-maillaud-jir-139169.jpg

Lire la suite

Des enfants adoptés abandonnés à des parents inconnus sur Facebook et Yahoo! - Sept 2013

L'agence Reuters a enquêté sur un réseau d'abandon d'enfants adoptés.

L'agence Reuters a enquêté sur un réseau d'abandon d'enfants adoptés. (COPIE D'ECRAN)

Une journaliste a mis à jour plusieurs groupes sur Internet au sein desquels des parents proposaient à des inconnus de récupérer leurs enfants adoptés. La pratique serait inspirée du marché des animaux de compagnie…

L'enquête a fait l'effet d'une bombe. Une journaliste de l'agence Rueters a mis au jour, après une enquête de cinq ans (article en anglais), un vaste trafic d'enfants sur le web. Nommée le "private re-homing", la pratique serait inspirée, explique Le Monde, "du marché des animaux de compagnie".

Elle a ainsi observé que des parents proposaient gratuitement, via des conversations sur Yahoo! puis sur un groupe Facebook ("Way stations of love"), de fournir à d'autres familles des enfants qu'ils avaient adoptés, mais dont ils voulaient se débarrasser. Les premiers messages sur les groupes Yahoo! remonteraient à septembre 2007, date de création du groupe "Adopting-from-Disruption".

261 enfants échangés sur cinq ans

Le journaliste Megan Twohey a ainsi comptabilisé 261 enfants proposés à l'échange sur une période de cinq ans. Certains cas particuliers, décrits dans l'enquête, font froid dans le dos, comme le rapporte Le Monde. Ainsi, Quita, une adolescente libérienne de 16 ans souffrant de problème médicaux et psychologiques, avait été adoptée légalement par le couple Puchalla.

Mais ces derniers ont rapidement proposé via le web le "don" de l'enfant au couple Eason, puis sont passés devant notaire pour leur déléguer leur responsabilité parentale. Sur le groupe en ligne, l'épouse Eason avait déclaré "Les gens qui me connaissent pensent que je suis formidable avec les enfants". Pas de quoi s'inquiéter donc. Sauf que…

De nouveaux parents "adoptifs"… connus pour sévices sexuels

Sauf que le couple Eason étaient bien connu des services d'adoption. Les deux époux étaient en effet étaient atteints de problèmes psychiatriques à tendance violente. On leur avait ainsi retiré leurs enfants naturels quelques années plus tôt, car ils auraient abusé sexuellement d'enfants dont ils assuraient le baby-sitting.

Et lorsqu'ils ont accueilli Quita, les Eason l'auraient invité à passer sa première nuit nue dans leur lit conjugal. Après s'être enfuis de leur domicile, les Eason ont été rattrapés par la police. Mais les forces de l'ordre ont "rendu" la garde de Quita aux Puchalla, qui étaient à l'origine de son échange…

L'affaire pose également question sur le contrôle des publications sur le web et les réseaux sociaux. Si Yahoo! a immédiatement supprimé le groupe concerné dès la divulgation de l'affaire, Facebook a refusé de supprimer le groupe sur lequel s'effectueraient les échanges.

Facebook refuse de supprimer le groupe

Lire la suite

Pédophilie : Rassemblement pour Emmanuel Verdin le samedi 7 Septembre 2013

L'affaire d'Emmanuel Verdin n'en finit pas de faire parler d'elle, et pour cause, elle implique une fois de plus l'ancien ministre Jack Lang.

Emmanuel Verdin sera sur Paris le samedi 7 septembre pour un rassemblement et parler de l'avancée du dossier.

Beaucoup de gens calomnient ce monsieur, ce qu'il dénonce dérange au plus haut point, Souveraineté du Peuple sera présent, nous vous donnons rendez-vous :

Samedi 7 septembre à 14 heures
Théâtre du Châtelet : 1, place du Châtelet, 75001 Paris.

Pour ceux qui ne connaissent pas l'affaire d'Emmanuel Verdin, voici une vidéo explicative :

Source : http://souverainete-du-peuple.e-monsite.com/blog/rassemblement-pour-emmanuel-verdin-le-7-septembre-2013.html

Lire la suite

Pédophilie : Revue de presse du mois d'août 2013

1098512_324221121047315_1339388600_nVoici la revue de presse du mois d'août.

Même en plein été, les infos sur la pédocriminalité n'ont pas manqué.

Le scandale Savile n'en finit plus de révélations glauques, l'Angleterre s'embourbe dans ses affaires de réseaux pédophiles, aux USA on continue d'attraper des pervers toujours plus pervers, le Maroc a failli s'embraser pour la grâce d'un pédo proche des renseignements, et en France il ne se passe rien.

A part cette marche des parents contre les placements abusifs, le 8 août.

Et toutes ces affaires d'enfants que la justice persiste à ignorer...

Lire la suite

Léa, 2 ans et demi, menacée par un pédophile - 31 Août 2013

ob_8602b4_h-20-1774940-1257344183-jpgVoici l'histoire de Léa, une fillette de deux ans et demi que la justice refuse de protéger.

Il faut dire que le pédophile qui commet des attouchements sur elle a des relations.

On l'appelera C.

En l'espace d'un an, sa mère a perdu tout espoir de la sauver des griffes du pédophile.

La maman de Léa, Sophie, rencontre C. en 2007.

Il est pilote d'hélicoptère et aime tout contrôler.

Quand il apprend que Sophie est enceinte, il se tire.

Pour revenir des mois plus tard dans la vie de sa fille, et la reconnaitre quand elle a un an.

Lire la suite

Jack Lang et le Coral

L’affaire du Coral ou affaire du lieu de vie, ou affaire des « ballets bleus du Coral » est une affaire d'abus sexuels sur mineurs qui éclata en France en 1982.

Très médiatisée à l'époque, l'affaire se distingua par la mise en cause de plusieurs personnalités publiques, ce qui donna lieu à des soupçons de manipulation d'origine politique ou policière.

Le Coral était un « lieu de vie » éducatif installé dans une ancienne exploitation agricole à Aimargues, dans le Gard, à trente kilomètres de Nîmes.

Dans les années postérieures à Mai 68 se développent en France, à l'initiative d'éducateurs ou d'enseignants anti-conformistes, des lieux de vie visant à appliquer des pratiques éducatives alternatives ; certains accueillent des personnes inadaptées, suivant les principes de l'antipsychiatrie.

Dans ce contexte, le Coral est fondé au milieu des années 1970. Fonctionnant en autogestion et dirigé par l'éducateur Claude Sigala et son épouse Marie, le Coral accueille des personnes en difficulté (enfants, adolescents, adultes, personnes autistes ou souffrant d'un retard mental léger, psychotiques, cas sociaux, pré-délinquants).

Les enfants sont confiés au Coral par la DDASS ou par diverses structures s'occupant d'enfants.

La vie au Coral pendant ses premières années d'existence est relatée dans un livre de Claude Sigala paru en 1980. Le lieu de vie fait partie, avec d'autres centres, du réseau Collectif Réseau Alternative.

À la fin 1981, Jean-Claude Krief, un jeune homme de 21 ans, découvre les coordonnées du Coral dans la revue Possible, organe de liaison et d'information de la mouvance des lieux de vie, et demande à faire un stage d'éducation sur place. Il séjourne quelques semaines au Coral entre Noël 1981 et février 1982.

Source : http://www.youtube.com/watch?v=bK_SPliZTSk

Scandale : Pédophilie : le «comportement aguicheur de la victime» vaut du sursis à un Britannique - Aout 2013

Le jugement rendu a fait l'effet d'une bombe.

Une affaire de pédophilie examinée lundi par un tribunal de Londres (Royaume-Uni) a vu le prévenu, Neil Wilson, âgé de 41 ans, s'en sortir avec huit mois de prison avec sursis.

Alors que les éléments du dossier révèlent que des images et des vidéos de pédopornographie ont été retrouvées à son domicile, l'homme a reconnu avoir eu un acte sexuel avec une mineure de 13 ans.
3036663-palais-justice-londres-640x280.jpg

Lire la suite

Cohn-Bendit et les Verts allemands toujours plus accusés de pédophilie - Juillet 2013



Le feuilleton Daniel Cohn-Bendit continue de dévoiler les affaires sur la pédophilie parmi les fondateurs historiques du parti allemand des Verts.

Un nouveau témoignage issu des rangs des fondateurs des Verts vient accabler encore Daniel Cohn-Bendit directement.

Des victimes aussi parlent.

Lire la suite

Pédophilie, les prédateurs : ’Les Infiltrés’ : le conseiller municipal UMP Maurice Gutman pris en flagrant délit - Mars 2010

Selon un récent rapport des Nations Unies sur le sujet, il y aurait dans le monde plus de « 750 000 prédateurs sexuels connectés en permanence sur la toile ».

Pendant près d’une année, l’une des équipes a mené une investigation sur ces « prédateurs sexuels » qui se servent d’Internet pour abuser d’enfants.

C’est ce que les policiers appellent le phénomène du « grooming » : tout acte visant à manipuler un enfant via internet à des fins sexuelles.

Source : http://nemesistv.info/video/B7SXGWN8Y372/pedophilie-les-predateurs-les-infiltres#sthash.Os69Sgxk.dpbs

Scandaleuse clémence des juges pour le pédophile du CRIF et conseiller municipal UMP du Mesnil-Saint-Denis :

Maurice Gutman a été condamné à seulement deux mois de prison avec sursis pour proposition sexuelle à une mineure de 12 ans.

Il avait été démasqué au cours d’une émission TV, pris en flagrant délit, piégé par un journaliste de l’émission Les Infiltrés lors d’une enquête sur la pédophilie :

Il devait répondre de corruption de mineur.

“Jessica”, 12 ans, était en fait un journaliste et non une adolescente.

L’élu lui aurait proposé d’avoir des relations sexuelles.

Le journaliste faisait croire que la petite fille avait peur d’avoir des relations.

Mais le suspect se voulait rassurant et lui faisait comprendre qu’il lui apprendrait à faire l’amour sans lui faire de mal”...

Le procureur avait pourtant réclamé une peine de cinq mois de prison avec sursis et mise à l’épreuve, assortie d’une amende de 1.500 euros.

On apprend avec surprise que « l’expert » psychiatrique n’a pas révélé de “trait pervers” chez le prévenu, qui ressent de “la culpabilité et de la honte”.

Plus surprenant encore, l’impressionnant silence des gros médias sur cette condamnation.

Alors que le moindre soupçon de prêtre pédophile fait la une de tous les médias, la condamnation d’un pédophile de l’UMP n’en intéresse aucun.

Scandaleuse clémence des juges et silence total dans les médias.

Quand Thierry Levy argumentait en faveur de la pédophilie chez Taddei - Juin 2011

Thierry Levy regrette sur le plateau que l'on ne puisse plus parler en France de la sexualité des enfants, en déplorant que l'on traite de pédophiles tous ceux qui s'y intéressent de près.

Thierry Levy en appelle à la tolérance vis à vis des pédophiles et des comportements déviants, ce qui ne scandalise ni Taddei, ni le public.


Thierry Levy défend la pédophilie par rikiai

Scandale: Témoignage de Sandrine Chastan - Aubagne - 29 Mai 2013

Sandrine a donc perdu la garde de ses plus jeunes enfants, qui sont retournés vivre chez leur père le 6 juillet alors qu'une plainte pour viol est en cours contre lui.

Aujourd'hui, Sandrine a trouvé un travail et un domicile, mais bizarrement, les services sociaux lui refusent toujours de voir ses enfants.

Depuis cette fumeuse audience le 6 juin à Castres, Sandrine n'a plus aucune nouvelle de ses jumeaux, cela, grâce aux 'services sociaux'.

Source : http://nemesistv.info/video/K7GSB24XOD35/scandale-temoignage-de-sandrine-chastan-aubagne-29-05-2013#sthash.SQWRdQEF.dpbs

Lire la suite

L'ONU va interroger le Vatican sur la pédophilie - 10 Juillet 2013

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, reçu au Vatican par le pape François en avril.
Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, reçu au Vatican par le pape François en avril.
(Photo pool. Reuters)

Pour la première fois, les Nations unies ont transmis au Saint-Siège, qui en est membre observateur, une série de questions portant sur les sévices sexuels infligés à des enfants.

Lire la suite

"l'autre Outreau vérité" : le film qui redonne la parole - doc de CNAssas - Qui sont les vraies victimes - Juin 2013

Pour ce nouveau concept d'émission grand format, CNAssas vous propose un documentaire sur le film de Serge Garde "Outreau l'autre vérité"


"Outreau l'autre vérité" : le film qui redonne... par CanalNetworkAssas

Nouveau rebondissement dans l’affaire Outreau : le film de Serge Garde, "Outreau, l’autre vérité". On ne vous a pas tout dit", sorti en salles le 6 mars dernier, jette un pavé dans la mare.

Et pour cause, le documentaire, très controversé, crée la polémique et revient sur une affaire qui dérange : le procès d’Outreau, qui avait abouti en décembre 2005 à l’acquittement de treize personnes parmi les dix sept accusées de viols et de maltraitance sur douze enfants.


Ça Vous Regarde : le débat : Affaire Outreau... par LCP

Lire la suite

Goldman Sachs finance la prostitution des mineures - 20 Juin 2013

Cela fera certainement plaisir aux travailleurs d’Arcelor et de Florange de savoir que Lakshmi Mittal fait partie du Conseil d’Administration (Board of Directors) de la banque Goldman Sachs !!!

Goldman Sachs, la plus pourrie des banques. Au menu du jour, le trafic des prostituées mineures.

L’info ne vient pas d’un site alter, allumé à l’anti-US primaire, mais du New York Times de ce samedi, et sous la signature d’un journaliste de renom, Nicholas D. Kristof.

Lire la suite


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site