militaire

Surveillance en France : la loi de programmation militaire vise la population française - Déc 2013

La nouvelle Loi française de programmation militaire en préparation depuis octobre inclut un volet sur la surveillance de la population qui revient pour l'essentiel à donner aux autorités françaises des droits comparables à ceux de leurs homologues américains révélés par Edward Snowden et WikiLeaks.

LeWall Street Journal, journal de l'élite financière américaine, a même pu se permettre d'écrire que « la surveillance numérique américaine n'est rien en comparaison de ce que la France s'apprête à faire. »

francemorte

Un article du Monde cet été, révélait que la DGSE (Direction générale de la sécurité extérieure) espionne les réseaux Internet & téléphoniques comme le fait la NSA, agence américaine d'espionnage électronique. Maintenant, les services de renseignement et l'État y investissent davantage de ressources et tentent de faire accepter plus largement leurs activités, en leur donnant un cadre légal officiel. Les nouveaux pouvoirs accordés à l'administration française permettront à l'ensemble des services de renseignements et des impôts de pratiquer un suivi spécifique et en temps réel des données de connections de dizaines de milliers de personnes par an.

Lire la suite

Dieudonné répond à ses détracteurs !!! - Déc 2013

Pour mémoire, la précédente réponse de Dieudonné à ses détracteurs (le 29 août 2013) a atteint plus d'1 800 000 vues) :

Lire la suite

Les attaques chimiques de la Ghouta : Une opération sous fausse bannière pour justifier une intervention militaire « humanitaire » - Oct 2013

Les attaques chimiques de la Ghouta : Une opération sous fausse bannière appuyée par les États-Unis?

Tuer des enfants syriens pour justifier une intervention militaire « humanitaire »

 Les attaques chimiques de la Ghouta : Une opération sous fausse bannière appuyée par les États Unis? Tuer des enfants syriens pour justifier une intervention militaire « humanitaire »

Les attaques chimiques qui ont eu lieu dans la Ghouta orientale le 21 août, 2013 pourraient constituer l’opération sous fausse bannière la plus horrible de l’histoire.

Les données disponibles à ce jour, indiquent que de nombreux enfants ont été tués par des « rebelles de l’opposition », que leurs corps ont été manipulés et filmés en vue de blâmer le gouvernement syrien pour les attaques, provoquant ainsi l’indignation et galvanisant l’opinion publique mondiale en faveur d’une autre guerre impériale sanglante menée par les États-Unis.

Tout en confirmant l’utilisation d’armes chimiques contre des civils, le rapport de l’ONU n’a pas identifié les auteurs de ces attaques:

Au lieu de procéder à une enquête non politisée et à une analyse en laboratoire, l’ONU a confié l’enquête sur les allégations d’attaques au gaz neurotoxique en Syrie au professeur Ake Sellstrom, un homme mystérieux cultivant le secret entourant ses recherches et ses relations politico-militaires [...]

Ce vernis cosmétique de neutralité suédoise a été habilement exploité par Israël et l’OTAN, lesquels ont inventé des faussetés par le biais des travaux de Sellstrom à l’ONU, dont le déni des causes chimiques et biologiques du « syndrome de la guerre du Golfe » et les livraisons d’armes chimiques étasuniennes au régime de Saddam Hussein [...]

Il est connu que Sellstrom est le biochimiste à la tête du European CBRNE Center [Centre d'études avancées sur la sécurité et la vulnérabilité sociétale, particulièrement sur les incidents majeurs impliquant des substances (C)himiques, (B)iologiques, (R)adiologiques, (N)ucléaires et (E)xplosives], à l’Université d’ Umeå au nord de la Suède, financé par le ministère suédois de la Défense (FOI) […]

En recherche, l’Université d’ Umeå collabore étroitement avec Technion (l’Institut israélien de technologie), l’université de Haïfa fournissant la technologie de pointe à la Force de Défense d’Israël (FDI) et ses agences de renseignement. Plusieurs ministères, collaborant avec Israël dans la recherche, participent à des études multidisciplinaires au Centre CBRNE de Sellstrom [...]

L’ambassadrice étasunienne à l’ONU Samantha Power a dit très clairement que la « concentration du gaz neurotoxique utilisé en Syrie était plus élevée que celle de l’Irak ». Sa déclaration devrait être reformulée comme suit : « Saddam a peut-être transbordé en Syrie du gaz neurotoxique fourni par les États-Unis, mais le gaz neurotoxique utilisé contre les civils syriens n’était pas le nôtre. »

Il s’agit là du point essentiel du rapport Sellstrom : enlever toute responsabilité à Washington, le principal fournisseur des précurseurs, de la préparation, des technologies de lancement et des systèmes de stockage des gaz neurotoxiques au Moyen-Orient, y compris en Israël, en Égypte, en Libye, en Irak et fort probablement en Syrie (pendant l’ère de bonne volonté de Clinton).

Lire la suite

Syrie : Des parlementaires PS et EELV réclament d’aider militairement les terroristes - Sept 2013

Syrie : Des parlementaires PS et EELV réclament d'aider militairement les rebelles 

Une trentaine de parlementaires socialistes et écologistes, conduits par le député PS de Saône-et-Loire Philippe Baumel, insistent pour que la France apporte une aide militaire aux rebelles en Syrie.

Dans un projet de tribune libre que s’est procurée dimanche l’AFP, Philippe Baumel, ce proche d’Arnaud Montebourg, membre de la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale, estime que "nous ne saurions prétendre aider l’opposition syrienne sans lui permettre de défendre la population contre les chars, les roquettes, les avions. Assistance technique, aide à la conduite d’opération, fourniture de matériel : l’Armée syrienne libre doit avoir les moyens de consolider sa légitimité sur le terrain."

Lire la suite

Dieudonné - Soutien TOTAL aux militaires quenelliers - Sept 2013

Dieudonné reprend le travail de feu Coluche : "Pour leur foutre au cul !!!"

Signez la pétition : http://t.co/cMWYBSmsDW
Et soutenez nos militaires quenelliers en votant pour leurs quenelles sur http://www.dieudosphere.com !!!

Lire la suite

G20 : onze pays, dont la France, favorables à une intervention militaire en Syrie sans l’aval de l’ONU - Sept 2013

« Les chefs d’État et représentants d’Arabie Saoudite, d’Australie, du Canada, de Corée du Sud, d’Espagne, des États-Unis, de la France, de la Grande-Bretagne, d’Italie, du Japon et de la Turquie ont adopté une déclaration en marge du sommet du G20 à Saint-Pétersbourg, en Russie », a indiqué la Maison Blanche.

« Les pays signataires ont toujours appuyé une résolution ferme du Conseil de sécurité de l’ONU, étant donné que cette dernière doit diriger la réaction internationale, mais ils reconnaissent que le Conseil reste paralysé depuis deux ans et demi. Le monde ne peut pas attendre l’échec des procédures interminables qui ne peuvent qu’augmenter les souffrances en Syrie et l’instabilité dans la région. Nous soutenons les efforts déployés par les États-Unis et d’autres pays en vue de garantir le respect de l’interdiction d’utiliser des armes chimiques », lit-on dans la déclaration.

Vladimir Poutine sur les menaces d’intervention militaire en Syrie - Sept 2013

"(Pour les USA) Ne pas presenter de preuves en invoquant le secret est une excuse pitoyable et un manque de respect envers leurs partenaires et leurs alliés"

Source : http://www.youtube.com/watch?v=dATxJ-RBJ9I

Syrie : Obama souhaite une intervention militaire après un vote du Congrès - Août 2013

La pression retombe d'un cran, c'est maintenant l'heure des comptes.

Mine de rien, Hollande allait lancer le pays dans une guerre contre une nation souveraine sans demander l'aval du parlement et contre la volonté des français, comme Sarkozy en son mauvais temps.

C'est une atteinte grave à la constitution et au pacte républicain.

Lire la suite

Brive : une rixe entre militaires du 126ème R.I de Brive et habitants du quartier des Chapélies - 23 Juillet 2013

Selon des témoignages de particuliers recueillis par Laetitia Théodore et Jean-Christophe Nicolas de France 3 Corrèze, l’affaire a commencé lundi 15 juillet, lorsque trois jeunes du quartier de la Chapelies sont allés se rafraîchir dans la piscine privée d’une résidence de Brive.

Priés de quitter les lieux par un habitant de la résidence, par ailleurs militaire du 126ème, les trois jeunes refusent et la discussion s’envenime. Finalement, le militaire aurait été passé à tabac.

Une femme enceinte de 3 mois est frappée à tel point qu’elle perdra son enfant.

Un jeune engagé est poignardé dans le dos.

Deuxième épisode : l’expédition punitive

Le lendemain, mardi 16 juillet au soir, une cinquantaine de militaires se seraient rendus au quartier de la Chapelie, en empruntant différentes routes. Certains des habitants du quartiers auraient alors pris la fuite, parfois pour revenir avec des moyens de défense.

Une grande bagarre aurait alors éclaté entre les jeunes du quartier et les militaires, interrompue par l’arrivée, selon les témoignages, de deux véhicules de police. Les militaires seraient alors partis, en abîmant des véhicules de particuliers. Certains habitants s’en seraient quant à eux pris à des véhicules de chantier.

Pour l’instant, ni la police ni le parquet n’ont voulu s’exprimer à ce sujet.

Source : http://limousin.france3.fr/2013/07/18/brive-une-rixe-entre-militaires-du-126eme-de-brive-et-habitants-du-quartier-des-chapelies-289869.html

Lire la suite

Jesse Ventura : La technologie militaire HAARP (ondes et contrôle du climat)

Le projet HAARP, programme américain de recherche sur l'ionosphère, inquiète ceux qui pensent qu'il est capable de modifier le climat et les comportements a des fin militaire.....


EP.7 - FR : Jesse Ventura : Le HAARP - Théorie... par antrax91--


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site