immolation

En France, une personne s'immole par le feu tous les 15 jours - Déc 2013

immolation-700x393.jpg

 Si l’immolation du jeune Tunisien Mohamed Bouazizi en décembre 2010 conduit à l’embrasement du pays et à la chute de Ben Ali, il n’en est rien en France.

Pourtant, selon une enquête menée par le photographe Samuel Bollendorff et la journaliste Olivia Colo, un français s’immole tous les 15 jours dans un espace public. 

Signe de protestation politique ou de désespoir, l’immolation est plus qu’un simple acte de suicide. Préméditée, elle est également utilisée pour exposer sa détresse et marquer les esprits en prenant à témoin la société tout entière. Les auteurs du webdocumentaire « Le Grand Incendie » paru le 16 décembre ont réalisé le décompte de ces immolations depuis 2011 en tentant de comprendre chaque histoire.

Le résultat est glaçant, en moyenne, une immolation par le feu a lieu tous les 15 jours. Elle peut être l’oeuvre de chômeurs, ouvriers, professeurs ou cadre, toutes les catégories socioprofessionnelles sont touchées. L’immolation se déroule souvent dans des lieux banals, aux yeux de tous, comme la cour d’un lycée, devant le Pôle emploi, un Ministère, ces endroits sont symboliques et reflètent souvent la raison du passage à l’acte. Elle dénonce alors des pressions morales, l’absence de travail, les difficultés financières, les problèmes de logement..

Lire la suite


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×