Européenne

Pour l'Agence européenne, l'aspartame (Monsanto) ne serait pas cancérigène ni hautement toxique : tout le monde ne partage pas cet avis - Déc 2013


Les dangers de l'aspartame et du light par rikiai

La nouvelle est tombée cette semaine et vient directement de la Commission Européenne au travers de l’action de son Comité pour la santé alimentaire.

Cette dernière vient d’exclure « le risque potentiel que l’aspartame provoque des dommages aux gènes ou induise le cancer ».

Ses experts ont «  également conclu que l’aspartame n’entraînait pas de dommages pour le cerveau et le système nerveux et qu’il n’affectait pas le comportement ou le fonctionnement cognitif chez les enfants et adultes ».

Des conclusions qui s’appuient sur différentes études déjà connues et qui écartent semble-t-il tout soupçon de danger.

Il est à noter que suite à cette nouvelle les détracteurs de l’aspartame, Corine Lepage en tête, crient déjà au scandale et déclarent ouvertement que l’Agence Européenne de la Sécurité Alimentaire est soumise aux industriels.

Commercialisé depuis le début des années 80 l’aspartame, outre les critiques des consommateurs et de certains scientifiques, est également décrié par les nutritionnistes pour qui il pourrait faire consommer plus de calories car entretenant une sensation de faim incitant une consommation additionnelle.

Lire la suite

Propriété intellectuelle : la Commission Européenne outrepasse son mandat en négociant avec les industriels américains - Déc 2013

Les-Etats-Unis-et-lUnion-europeenne-2-4d551

Aujourd’hui, une nouvelle fuite dans le cadre des négociations commerciales vient nous éclairer sur le travail mené par la Commission européenne en matière de propriété intellectuelle.

Elle provient du site internet du groupe Core Group des Verts du Parlement européen (chargé des questions liées à l’Internet).

Ces derniers rendent publics un certain nombre d’archives électroniques.

Ce rapport de « première-main », traduit ci-dessous, nous fournit des informations jusqu’alors inconnu de ce que le TTIP pourrait contenir sur les droits de propriété intellectuelle.

Alors que la Commission avait jusqu’ici donné l’information que le TTIP toucherait peu à ces questions, les négociateurs travailleraient directement pour les intérêts industriels.

A ce titre, ils récolteraient les nombreuses doléances (« Christmas list ») et outrepasseraient ainsi leur mandat.

Enfin, les représentants de l’UE conseilleraient que la société civile soit maintenue hors du débat public.

Lire la suite

Union européenne : selon la Croix-Rouge, le niveau de pauvreté est proche de celui de la Seconde Guerre Mondiale - Déc 2013

la pauvrete s etend dans toute l europe sous l effet de la crise economique 80 millions de pauvres vivent dans l union europeenne en france ils seraient entre 4 8 et 8 millions dessin salles Union européenne: selon la Croix Rouge, le niveau de  pauvreté est proche de celui de la Seconde Guerre Mondiale

Fini de rire. Les balivernes qu’on nous serine sur l’Union européenne depuis des lustres pour asseoir les mythes de la paix et de la prospérité en Europe se payent comptant.

La paix était possible sans ce montage politique démentiel qui vire au fascisme et qui peine de plus en plus à dissimuler la  guerre économique que se livrent  ses Etats-membres.

Quant à la prospérité, chacun peut apprécier chaque jour davantage l’échec de cette organisation  livrée aux banksters et aux multinationales grâce à  la politique économique ultra-libérale dérégulée, présentée comme la seule possible.

euro5

Lire la suite

La face cachée des militants pro-Union Européenne en Ukraine - Déc 2013

Images issues des manifestations anti-gouvernementales en Ukraine suite à la décision du Président de cesser les négociations de libre-échange avec l’Union Européenne.

La contestation n’est pas prête de se tarir. Vitali Klitschko, ancien boxeur et l’un des leaders de l’opposition européiste a à ce sujet déclaré : "Nous allons continuer de manifester tant que l’accord ne sera pas signé. Nous allons demander l’annulation de la décision du gouvernement et exiger sa démission".

Bientôt une nouvelle "révolution colorée ?"

Lire la suite

La construction européenne et Robert Schuman ont été financés par les Etats-Unis - Déc 2013

La construction européenne et Robert Schuman ont été financés par les Etats-Unis

Des documents déclassifiés du gouvernement américain montrent que la communauté du renseignement des États-Unis a mené une campagne dans les années 1950 et 1960 pour favoriser l’unification de l’Europe. Celle-ci finança et dirigea le Mouvement fédéraliste européen.

 Les documents confirment des soupçons émis à l’époque : en coulisse, l’Amérique travaillait avec acharnement à pousser la Grande-Bretagne à s’intégrer à un État européen. Un memorandum, daté du 26 juillet 1950, donne des instructions pour une campagne visant à promouvoir un véritable parlement européen. Il est signé par le Général William J. Donovan, chef du Bureau américain des services stratégiques en temps de guerre (OSS), l’ancêtre de la CIA.

Lire la suite

Espionnage : l’Union Européenne est-elle une colonie américaine ? Nov 2013

1262204260 03x02 Espionnage : l’Union Européenne est elle une colonie américaine ?

Article de Jean-Paul Pougala vu sur Investig’Action

Shakespeare n’avait-il pas raison lorsqu’il écrivait que « l’histoire, n’est rien d’autre qu’une fable pleine de bruit et de fureur que raconte un idiot (appelé historien), une fable qui au fond, ne signifie rien, ne nous apprend rien du tout » ? Dans 30-50 ans, l’idiot nous racontera-t-il qu’en 2011 le Prix Nobel de la Paix 2009 Barack Obama a détruit le pays le plus prospère d’Afrique, appelé Libye et l’a transformé en un No-Man’s Land, un vrai terreau des terroristes islamistes de tout bord, après avoir tué son président bâtisseur, Kadhafi ? Bien sûr que non.

L’idiot nous racontera, avec toutes les références crédibles à l’appui, que le très gentil président américain avait abattu un méchant loup Kadhafi qui voulait tuer tout son peuple après l’avoir traumatisé pendant 42 ans et que c’est grâce à l’intelligence et à l’intervention salutaire du président américain que ce pays avait été transformé de l’enfer qu’il était en paradis sur terre, en pays démocratique.

Lire la suite

En Espagne, la Cour européenne des droits de l’homme oblige de libérer des « fous dangereux - Nov 2013

Le fou en survêtement, un assassin et auteur de multiples abus sexuels, libéré en Espagne suite à une décision de la Cour européenne des droits de l’homme, est depuis sous surveillance policière, ont annoncé samedi les autorités de Catalogne, précisant que l’homme n’avait sans doute pas été totalement soigné.

Manuel Gonzalez Gonzalez, condamné en 1997 à 169 ans de prison pour avoir agressé 16 femmes et assassiné l’une d’entre elles, a été libéré vendredi d’une prison de Barcelone, dans le nord-est de l’Espagne.

Il a été libéré suite à la décision, le 21 octobre, de la Cour européenne des droits de l’Homme de Strasbourg, qui avait jugé illégale la détention prolongée d’une militante du groupe basque ETA en vertu d’un système de remise de peine dit doctrine Parot, et avait ordonné sa remise en liberté.

Depuis, la justice espagnole a libéré de la même manière des dizaines de détenus, en majorité des prisonniers de l’ETA, mais aussi plusieurs violeurs multiples.

Lire la suite

Union européenne - Dix nouvelles autorisations d'OGM pour l'importation données par la Commission européenne - Nov 2013

Le mercredi 6 novembre, la Commission européenne a autorisé, pour l'alimentation animale et/ou humaine, dix plantes génétiquement modifiées (PGM), dites empilées, ainsi que le pollen issu de maïs MON810.

Les PGM empilées contiennent plusieurs événements de transformation.

La plus emblématique est le maïs SmartStax, avec huit transgènes.

L'adoption en juin 2013 du règlement concernant l'évaluation sanitaire des OGM annonçait bel et bien la reprise des autorisations d'OGM pour l'importation et l'alimentation, comme l'avait prédit Inf'OGM [1].

Commission européenne
© Eszter Hargittai

Réunis en collège, les Commissaires européens ont finalisé la procédure d'autorisation pour la commercialisation du pollen issu de maïs MON810 pour l'alimentation humaine et de dix PGM contenant plusieurs événements de transformation pour l'importation, l'alimentation humaine et l'alimentation animale [2].

La Commission européenne a, une fois de plus, pallié l'absence de décision des États membres, d'abord le 10 juin 2013 au sein du Comité permanent de la chaîne alimentaire et de la santé animale (CP CASA), puis le 11 juin 2013 au cours du Comité d'appel.

Lire la suite

Université d'automne 2013 de l'UPR : Table ronde sur les origines et objectifs de la construction européenne - Oct 2013

Les participants :

  • Annie Lacroix-Riz

Ancienne élève de l’école normale supérieure (Sèvres), élève de Pierre Vilar, agrégée d’histoire, docteur ès lettres, professeur émérite d’histoire contemporaine à l’université Paris VII – Denis Diderot, Annie Lacroix-Riz est spécialiste des relations internationales dans la première moitié du XXe siècle.

  • Jean Bricmont,

Docteur en sciences, il a travaillé comme chercheur à l’Université Rutgers puis a enseigné à l’Université de Princeton toutes deux situées au New Jersey (États-Unis). Professeur de physique théorique à l’université catholique de Louvain, membre de l’Académie royale de Belgique...

  • John Laughland

Docteur en philosophie de l’Université d’Oxford, ancien lecteur à la Sorbonne et à l’Institut d’Études Politiques de Paris, John Laughland est un journaliste britannique eurocritique qui a publié des articles dans de nombreux journaux prestigieux du monde anglo-saxon comme le Guardian, le Mail on Sunday, le Sunday Telegraph, le Wall Street Journal, le National Review, etc.

Lire la suite

Israël fait partie de l’Union Européenne et touche des subventions - Oct 2013

Pour toucher des subventions, Israël (qui pratique actuellement l'apartheid) fait partie de l’Union Européenne (c’est le seul État non européen à toucher des subventions de l’Union Européenne). Pour appliquer le Droit, Israël n’est pas dans l’UE.

Le dernier programme pluriannuel de subventions à la recherche de l’UE a donné à Israël plus de 1,5 milliards d’euros d’avantages.

flag

Il existe un projet de directives de la Commission Européenne visant à refuser de distribuer des subventions européennes à des entreprises ou autres activités israéliennes dans les colonies illégales (dans les territoires occupés illégalement par Israël, au delà de la ligne verte). 

Il s’agit simplement pour l’UE de ne pas se rendre complice de graves violations du Droit International et de crimes de guerre. 

Javier Solana, secré­taire général de l’OTAN et ancien chef de la diplo­matie euro­péenne, Mme Benita Ferrero-Waldner, ancienne com­mis­saire euro­péenne pour les rela­tions exté­rieures, ainsi que l’ancien Premier ministre néer­landais Andreas Van Agt, ont par­ticipé à la mise en place de ces directives pour mettre la politique de subventions versées par l’UE en conformité avec le Droit Européen et International. 

Ces nouvelles directives devraient entrer en vigueur le 1er janvier prochain et en par­ti­culier elles devraient s’appliquer au prochain pro­gramme de coopé­ration scien­ti­fique Horizon 2020 (ce sont les programmes de subvention des activités de recherche par l’Union Européenne).

Environ 800 universitaires et chercheurs, dont plus de 700 appartenant à treize États membres de l’Union Européenne, ont écrit à Madame Ashton, Haut Représentant de l’Union pour les affaires étrangères, demandant à l’UE de ne pas édulcorer ses nouvelles directives interdisant tout financement par l’UE pour des projets et des entités israéliennes dans les territoires palestiniens occupés.

http://www.aurdip.fr/Des-universitaires-et-des.html

51 parlementaires européens exhortent déjà l’Union Euro­péenne à ne pas assouplir ou retarder l’application de ces directives.

http://www.aurdip.fr/51-MEP-s-call-Ashton-to-implement.html

Mais les gouvernements israélien et américain ont immédiatement mis la pression sur l’UE pour qu’elle édulcore ces directives et les rendent inopérantes. Et madame Ashton a annoncé qu’elle tiendrait compte de leur « sensibilité ».

Les négociations sont sur le point de se terminer par une capitulation complète de l’ UE :

1. Les institutions israéliennes subventionnées par l’UE n’auront pas à certifier qu’ils ne fonctionnent pas dans les territoires occupés. Il reviendra à l’UE de prouver qu’ils le font pour leur refuser des subventions.
2. Des institutions israéliennes hors des colonies illégales pourront recevoir des financements de l’UE et seront autorisées à les transférer aux colonies illégales.

L’UNION EUROPÉENNE VA AINSI AFFECTER UNE PARTIE DE NOS IMPÔTS À LA COLONISATION ISRAÉLIENNE ILLÉGALE DE LA PALESTINE.

C’EST UNE TRAHISON COMPLÈTE DES PRINCIPES FONDATEURS DE L’UNION EUROPÉENNE.

Lire la suite

Commission européenne : Renoncez au projet de loi qui vise à interdire les potagers privés, signez la pétition - Oct 2013

jardin

Ce serait une atteinte grave à la nature, à la biodiversité, à la liberté, à la sauvegarde des semences anciennes qui, elles, sont pérennes. Ce serait  permettre à un groupe de s'approprier le vivant. C'est tout simplement inadmissible.Déja  plus de 600 SIGNATURES

SIGNEZ LA PETITION

Une nouvelle loi proposée par la Commission européenne souhaite l'illégalité de la pousse, la reproduction ou la vente des semences de végétaux qui n’ont pas été testées et approuvées par une nouvelle autorité, l’Agence européenne des variétés végétales

En criminalisant la culture privée de légumes, la Commission européenne remettrait le contrôle de l’approvisionnement alimentaire à des sociétés comme Monsanto.

Lire la suite

L’Accord de libre-échange Union européenne–Canada est inacceptable - Oct 2013

ceta1 LAccord de libre échange Union européenne–Canada est inacceptableArticle d’Attac France

L’Union européenne et le Canada sont finalement parvenus à s’entendre sur un accord de libéralisation du commerce et des investissements.

Si l’accord politique confirmé aujourd’hui par J.M. Barroso et le Premier ministre canadien S. Harper reste symbolique à ce stade (les négociations techniques vont certainement se poursuivre plusieurs mois), cet AÉCG (Accord économique et commercial global) confirme cependant la volonté communautaire d’accélérer le rythme de construction d’un grand marché unique transatlantique, porteur de lourdes menaces du point de vue des mouvements sociaux et citoyens de part et d’autre de l’Atlantique.

Lire la suite

L’Accord de libre-échange Union européenne–Canada est inacceptable et dangereux - Oct 2013

canada ueL’Union européenne et le Canada sont finalement parvenus à s’entendre sur un accord de libéralisation du commerce et des investissements.

Si l’accord politique confirmé aujourd’hui par J.M. Barroso et le Premier ministre canadien S. Harper reste symbolique à ce stade (les négociations techniques vont certainement se poursuivre plusieurs mois), cet AÉCG (Accord économique et commercial global) confirme cependant la volonté communautaire d’accélérer le rythme de construction d’un grand marché unique transatlantique, porteur de lourdes menaces du point de vue des mouvements sociaux et citoyens de part et d’autre de l’Atlantique. 

 Cette annonce intervient alors que personne – hormis les négociateurs et hommes d’affaire – n’a pu accéder directement au texte négocié, ou aux informations quant aux concessions faites par l’Union européenne et le Canada en vue de conclure cet accord, malgré les appels répétés des organisations de la société civile européenne et canadienne..

Lire la suite

La France encore condamnée pour violation de la Convention européenne des droits de l’homme - Sept 2013

La France condamnée pour violation de la Convention européenne des droits de l’hommeLa France et la détention provisoire, la France et les contrôles au faciès, la France et ses camps d’internement, la France et le non respect du droit international, la France qui maintient Georges Ibrahim Abdallah en prison depuis 30 ans...
Heureusement qu’on a des « socialistes » au pouvoir ! Qu’est-ce que ça serait sinon...

Communiqué de Infos solidarité basque
 
"La France condamnée pour violation de la Convention européenne des droits de l’homme''

Lire la suite

Les hausses d'impôts ont atteint un seuil fatidique, selon le vice-Président de la Commission européenne - Août 2013

La France, où la hausse des prélèvements obligatoires a atteint un "seuil fatidique", doit arrêter d'augmenter les impôts, déclare le vice-président de la Commission européenne, Olli Rehn, dans une interview au Journal du Dimanche.

Cet appel survient en plein débat sur le "ras-le-bol" fiscal des contribuables et des entreprises qui inquiète certains responsables socialistes et qui s'est invité à l'université d'été du PS à La Rochelle.

A la question de savoir si la France devait arrêter d'augmenter les impôts, le commissaire aux Affaires économiques Olli Rehn répond : "Absolument".

"Les hausses d'impôts en France ont atteint un seuil fatidique, lever de nouvelles taxes aurait pour effet de casser la croissance et de peser sur l'emploi", poursuit-il. "La discipline budgétaire doit passer par une baisse des dépenses publiques et non par de nouveaux impôts."

Si la France décide toutefois de continuer sa politique de hausse d'impôts, elle doit privilégier "des impôts intelligents", estime-t-il.

"Si le gouvernement doit imposer de nouveaux impôts en France, il peut le faire au moyen de taxes écologiques à la rigueur", indique-t-il. "Il doit à tout prix éviter de faire peser un fardeau supplémentaire sur le travail. La fiscalité de l'épargne et l'impôt sur les sociétés ont aussi atteint des seuils trop élevés."

Le ministre de l'Ecologie, Philippe Martin, a annoncé jeudi la création d'une "contribution climat-énergie" sans en préciser le montant ni le rythme, une annonce qui a relancé le débat sur les impôts.

Dans un rapport sur l'économie française, le Fonds monétaire international (FMI) recommandait à la France d'agir uniquement sur le levier des dépenses et de ne plus augmenter les prélèvements obligatoires pour réduire son déficit public.

Le FMI jugeait que la pression fiscale avait atteint un "niveau excessif" et qu'elle pesait sur la confiance des ménages et des entreprises.

Dans les colonnes du JDD, Olli Rehn estime également que la France "ne va pas assez loin et assez vite dans la mise en oeuvre" des réformes structurelles et l'appelle à "faire preuve de plus d'audace dans la réforme en cours de son système de retraite et maintenir le cap sur la réduction de ses déficits structurels."

"Il y va de son avenir et de sa crédibilité budgétaire", dit-il.

Lire la suite

La Cour de "Justice" Européenne interdit les semences traditionnelles! - 23 Juillet 2013

La Cour de "Justice" Européenne interdit les semences traditionnelles!

Les semences de variétés traditionnelles ne peuvent plus être commercialisées

La Cour de Justice de l’Union Européenne a confirmé le 12 juillet dernier l'interdiction de commercialiser les semences de variétés traditionnelles et diversifiées qui ne sont pas inscrites au catalogue officiel européen.

Ecolo propose une réforme de la réglementation, qualifiée d'"absurde".
 
Des associations comme Kokopelli ou Semailles se retrouvent dans l’illégalité: elles préservent et distribuent ces semences.
 
Pourtant, il suffirait d'inclure ces variétés anciennes au catalogue officiel pour les commercialiser en toute légalité. Seulement voilà, elles se trouvent dans le domaine public et après 20 ans, si personne ne les a réinscrit au catalogue, elles en sortent.

Il faut pour cela payer assez cher, explique Catherine Andrianne de Semailles. "A cause de cette réglementation, il y a plus de 80% de la biodiversité qui a disparu", dit-elle.

Lire la suite

La construction européenne a été financé par la cia (Historia - Mars 2003)

Marie-France Garaud : Jean Monnet, un agent américain payé pour détruire les états européens

Source : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=1Atyvt9TlcQ

4862219887_78ed839415_z
Une enquête exclusive du magazine Historia rouvre le dossier mal connu des origines américaines de l’intégration communautaire.

De 1949 à 1959, en pleine guerre froide, les Américains, par l’intermédiaire de leurs services secrets et du Comité pour l’Europe unie, versent l’équivalent de 50 millions de dollars actuels à tous les mouvements pro-européens, parmi lesquels ceux du Britannique Winston Churchill ou du Français Henri Frenay.

Leur but, contenir la poussée soviétique...

Le "Mouvement européen" en particulier, qui il y a soixante ans fût fondé, dirigé et financé par la CIA, est aujourd’hui financé par le contribuable via les subventions de Bruxelles et compte au sein de ses organes dirigeants des "Européens convaincus" tels Daniel Cohn-Bendit, Valéry Giscard d’Estaing ou Jean-Pierre Jouyet.

On relira aussi avec intérêt Frédéric Charpier : "La CIA en France, 60 ans d’ingérence dans les affaires françaises" (Editions du Seuil, Paris, 2008)

Lire la suite


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site