tio2

Les enfants seraient les plus exposés aux nanoparticules de dioxyde de titane (TiO2) en raison de leur consommation de bonbons, selon cette étude publiée dans Environmental Science & Technology, la revue de l’American Chemical Society.

Un vrai bilan sur les quantités de nanomatériaux contenues dans nos produits de consommation courants qui vient renforcer la préoccupation croissante sur leurs éventuells effets sur la santé et l'environnement.