DCRI

Affaire Merah - Nouvelle plainte contre la DCRI - Sept 2013

La famille d’Abel Chennouf, une des victimes de Mohamed Merah, a annoncé mercredi soir son intention de déposer une nouvelle plainte visant la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) à qui elle reproche des «dysfonctionnements graves» dans la surveillance du «tueur au scooter».

Plusieurs plaintes des proches du militaire tués à Montauban le 15 mars 2012 avaient entraîné en février l’ouverture d’une enquête préliminaire menée par le parquet, toujours en cours.

Mais avec cette nouvelle plainte, avec constitution de partie civile, les parents, frère et sœur d’Abel Chennouf, entendent selon leur avocate, Me Béatrice Dubreuil, obtenir la désignation d’un juge d’instruction.

Dans leur projet de plainte, dont l’AFP a consulté une copie, ils dénoncent une «série de dysfonctionnements graves imputables à la DCRI, en particulier des services centraux parisiens». Ils lui reprochent la mauvaise évaluation de la dangerosité de Merah qu’elle a «même envisagé de recruter comme source».

Lire la suite


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site