censure

Censure : quand les multinationales utilisent le droit pour faire taire leurs critiques - Déc 2013

Observatoire des multinationales

L’attaque n’est-elle pas la meilleure des défenses ?

Face aux voix critiques qui mettent en lumière les atteintes aux droits occasionnées par leurs activités, de plus en plus d’entreprises répondent en leur intentant des procès.

Dans son bilan annuel sur la responsabilité juridique des multinationales, le Centre de ressources sur les entreprises et les droits humains attire l’attention sur le phénomène des « procès stratégiques » initiés par les grandes entreprises pour faire pression sur les militants ou les syndicalistes qui dénoncent leurs agissements.

Une pratique qui concerne aussi certains groupes français.

siège de Chevron à Houston

Lire la suite

Dans un silence médiatique de cathédrale, la majorité socialiste installe Big Brother à l’Elysée - Déc 2013

Les 5 et 18 décembre 2013 resteront des jours particulièrement noirs dans l’histoire de la démocratie française (ou plutôt de ce qu’il en reste).

L’Assemblée Nationale -pourtant censée représenter les intérêts du peuple et défendre les libertés fondamentales des citoyens français- vient en effet d’adopter dans un silence médiatique de plomb un projet de loi relatif à la programmation militaire pour les années 2014-2019 qui autorisera demain un flicage de tous les Français en réalité digne des pires états totalitaires.

Un texte législatif qui acte la mise en place d’une surveillance systématique et généralisée des citoyens, sur Internet et sur tous les réseaux de communication.

Lire la suite

Silence média pour les rois du pétrole : Des petites filles syriennes sont vendues en Arabie saoudite pour environ 9 000 $ - Déc 2013

Une petite annonce de vente de petites filles syrienne a été publiée dans la capitale de l'État arabe avec un prix de 10 000 ryal saoudiens (presque 9 000 dollars) ce qui a soulevé une vague de critique de la part d'activistes. 

arabie4

 Il s'agit d'un commerce lié à la crise vécue par la Syrie depuis un mars 2011 et qui est interprété par des activistes saoudiens comme l'exploitation de la misère des réfugiés syriens. 

Ils ont aussi signalé que les petites sont victimes d'hommes riches saoudiens qui tirent avantage des familles syriennes pauvres sans foyer. 

Le nom de Majed est apparu dans les médias il y a quelques mois, il s'agit d'une femmeactive sur les camps de réfugiés de Jordanie que dit être agent matrimonial mais en réalité elle vend des petites filles syriennes aux riches qui en offrent le prix le plus élevé. 

Pour beaucoup de familles qui vivent dans les campements de réfugiés en Jordanie, la vente de leurs filles est l'unique manière de survivre. 

"J'ai un saoudien de 70 ans qui veut se marier avec une fille qui n'a pas plus de 13 ans: qui parmi vous est intéressé? ", tel était le propos de Majed qui a été entendu par un journaliste allemand. 

Le reporter a expliqué que la demande d'achat des jeunes syriennes est très grande et que la condition de vie est chaque fois pire pour les réfugiés. 

Nombreux sont les rapports émis par les organisations de défense des droits de l'homme par rapport à la situation désastreuse que les quelques 1,9 millions de réfugiés syriens vivent dans des camps installés dans des pays voisins. 

Le 14 juillet dernier, le Fonds de Nations Unies pour l'Enfance (Unicef) a demandé l'aide urgente de la communauté internationale pour les réfugiés syriens, spécialement, pour les femmes et les enfants qui sont les plus exposés à différents types d'abus dans des pays voisins comme la Jordanie. 

Depuis le milieu de mars 2011, la Syrie vit de forts troubles et meurtres indiscriminés, planifiés depuis l'extérieur; une situation critique qui s'aiguise avec le temps, aggravée par les actes de violences incessantes des terroristes qui prétendent abattre le gouvernement syrien.

Lire la suite

La France "à deux doigts de la dictature numérique" avec le projet de loi de programmation militaire - Décembre 2013

cover_1984.jpg

Dans Les Echos, le "Digital Champion" de la France auprès de la Commission Européenne, Gilles Babinet, accuse le Gouvernement de sacrifier les contre-pouvoirs dans le projet de loi de programmation militaire, qui exclut le juge du contrôle de légalité des écoutes sur les réseaux numériques.

Le propos est rude, sans doute excessif, mais il est révélateur d'une exaspération et d'un cri alarme qui peine à se faire entendre par des mots plus mesurés. Dimanche, le représentant français au numérique ("digital champion") auprès de la Commission Européenne, Gilles Babinet, a très durement critiqué le projet de loi de programmation militaire, qui devrait être adopté mardi par les sénateurs.

"Cette loi, c’est le plus grand coup porté au fonctionnement de la démocratie depuis les lois d’exceptions pendant la guerre d’Algérie", condamne-t-il dans Les Echos. "Il n’y a plus de pouvoir du juge.

Or, comme le disait Montesquieu, le père de la séparation des pouvoirs en France, « Tout pouvoir va jusqu’au bout de lui-même ».

Je n’ai pas de problème à ce que l’on aille fouiller dans la vie des gangsters. Encore faut-il savoir qui est celui qui désigne le gangster, et il faut que cela soit un juge.

En aucun cas, il ne faut donner un donner un blanc seing aux militaires et à d’autres pour écouter tout et tout le monde en temps réel.

Nous sommes à deux doigts de la dictature numérique" (on se rappellera cependant que Gilles Babinet avait sèchement critiqué la CNIL quand elle voulait protéger la vie privée des internautes face aux entreprises).

Lire la suite

Censure des Nouveaux Chiens de garde à France Télévisions : son président interpellé par une députée (EELV) - Nov 2013

les-nouveaux-chiens-de-garde-.jpeg

Mercredi 20 novembre, Rémy Pflimlin, président de France Télévisions, était auditionné par les commissions des affaires culturelles et des finances de l’Assemblée nationale [1].

Nous reproduisons ci-dessous, avec son autorisation, la question que lui a posée à cette occasion Isabelle Attard, députée Europe Écologie–Les Verts du Calvados.

Rémy Pflimlin qui ne l’a pas fait lors de l’audition, s’est engagé à ce que France Télévisions réponde par écrit. Une réponse qu’Acrimed attend avec impatience…

"Monsieur Pflimlin, je ne sais pas quelle sera la durée de votre mandat comme PDG de France Télévisions. Je sais par contre pourquoi vous resterez célèbre bien au-delà. Votre plus beau titre de gloire, à mon avis, restera le refus, le blacklistage, le bannissement, du Harry Potter du documentaire, j’ai nommé : Les Nouveaux Chiens de garde, sorti en janvier 2012, réalisé par Gilles Balbastre et Yannick Kergoat, tiré d’un essai de Serge Halimi.

À ce jour, seule Canal Plus a diffusé Les Nouveaux Chiens de garde. À une heure tardive. Je précise que la direction ne l’a fait que sous la menace de résiliation des abonnés.

Dites-moi, monsieur Pflimlin. Comme moi, vous avez vu ce documentaire. Toute votre profession en a parlé, vous vous êtes forcément renseigné avant de le refuser. Quelle est la raison de la non-diffusion, par le service public, des Nouveaux Chiens de garde ?

Lire la suite

L’inventeur d’Internet met en garde contre la censure sur le web - Nov 2013

internet2 Le Britannique Tim Berners-Lee, le principal inventeur du « world wide web », a mis en garde vendredi 22 novembre contre un Internet « censuré et sous surveillance » qui constituerait une menace pour la démocratie.

Lire la suite

Alors que les Français rejettent en bloc le monde politique, les grands médias gardent le silence sur l'UPR - Noc 2013

Alors que les Français rejettent en bloc le monde politique, les grands médias gardent le silence sur l'UPR

Alors que les Français rejettent en bloc le monde politique, les grands médias gardent le silence sur l'UPR

Les tout derniers sondages disponibles - notamment Ipsos-Le Point ou YouGov-i>Télé - témoignent de l'accélération de la défiance des Français à l'égard de l'exécutif, dans des proportions qui laissent augurer des troubles sociaux de plus en plus graves.

Ces sondages témoignent aussi d'un rejet croissant de l'ensemble des formations politiques connues, y compris du FN qui chute de nouveau lourdement, suite aux déclarations scandaleuses proférées une énième fois par plusieurs de ses dirigeants. L'impopularité chronique des pouvoirs qui se succèdent, la progression constante de l'abstention à tous les scrutins et la méfiance à l'égard des grands relais d'information témoignent de l'ambiance crépusculaire de la politique française.

En dépit de ce contexte inquiétant, les grands médias français continuent de garder le silence sur la croissance exponentielle du mouvement de rassemblement républicain et démocratique qu'est l'UPR. L'UPR, qui comptait 707 adhérents fin 2011 et 2 158 adhérents fin 2012, en compte 3 452 au 14 novembre 2013. C'est le parti en plus forte croissance de la scène politique. Il se situe largement au-dessus du Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) ou du Parti Chrétien Démocrate, formations dont il est régulièrement question dans les médias et que tous les Français connaissent.

Le refus des grands médias français de rendre compte de l'existence et de la forte croissance de l'UPR ulcère les milliers de Français qui ont déjà adhéré et ceux, bien plus nombreux encore, qui nous suivent avec un intérêt croissant sur Internet. Ce silence médiatique, qui bafoue ouvertement la Déclaration des devoirs et des droits des journalistes, signée le 24 novembre 1971 à Munich et adoptée par la Fédération européenne des journalistes, s'apparente désormais à un déni pur et simple de démocratie.

http://www.upr.fr/

Canada: 90% des scientifiques fédéraux se disent muselés - Oct 2013

musele Canada: 90% des scientifiques fédéraux se disent muselésPar  Stéphanie Marin sur The Huffington Post.ca

Près de 25 pour cent des scientifiques à l’emploi du gouvernement fédéral affirment qu’on leur a demandé d’omettre de l’information ou de la modifier pour des raisons qui n’ont rien à voir avec la science, révèle un sondage réalisé pour l’Institut de la fonction publique du Canada.

Et la très grande majorité des scientifiques, soit 90 pour cent, ne se sentent pas libres de parler de leurs travaux aux médias, ont-ils confié en répondant au coup de sonde mené par la firme Environics en juin dernier.

Ces données ont été révélées lundi par le syndicat qui représente le plus grand nombre de scientifiques au Canada employés par le gouvernement fédéral.

Lire la suite

États-Unis : la loi "Bouclier" menace gravement la liberté d’expression qui risque de devenir un privilège octroyé par le gouvernement - Sept 2013

Cette loi permettra de contrôler qui sera journaliste ou pas, dans le but d'éliminer le journalisme alternatif ou citoyen, et de contrôler ainsi l'information diffusée.

Il est clair que le système a pris conscience que le journalisme alternatif et citoyen, notamment avec Internet, menace son pouvoir et sa propagande, car cette dernière est systématiquement démasquée par une foule de gens toujours plus nombreux à vouloir que la vérité sorte.

Même si de nombreux organismes et associations vont tenter de défaire ce projet inique, en s'appuyant notamment sur certains articles du Bill of Right qu'il viole, force est de constater que l'étau se resserre continument autour des libertés fondamentales aux États-Unis.

Lire la suite

Piratebox, ou comment échapper au Big Brother de l’Internet - Septembre 2013

Partager anonymement des photos ou des documents lors d’une rencontre ou d’une mobilisation, mettre à disposition de tous des ebooks, des films ou de la musique : c’est ce que permettent entre autres les piratebox.

Cet outil crée un réseau informatique local accessible en wifi, totalement anonyme et gratuit. Tout le monde peut s’y connecter avec un ordinateur ou un smartphone, pour télécharger des documents, en ajouter ou échanger par chat. Comme pour notre alimentation, les circuits courts ont de beaux jours devant eux !

Lire la suite

Connaissez-vous l’internet associatif ? Septembre 2013

Alors que les attaques contre la neutralité du net se font de plus en plus pressantes, que les révélations sur la surveillance du réseau se succèdent, il est temps de redécouvrir une autre manière de se connecter à Internet.

Passer de consommateur chez Orange ou Free à adhérent d’un Fournisseur d’accès à internet (FAI) associatif, c’est possible. Mode d’emploi.

Lire la suite

Hervé Kempf claque la porte du journal Le Monde en dénonçant la censure qui y règne et en soulignant le parti-pris sur l'Europe - Septembre 2013

Auteur de plusieurs ouvrages, comme “Comment les riches détruisent la planète”, “Pour sauver la planète, sortez du capitalisme” et “Fin de l’Occident, naissance du monde”, le journaliste Hervé Kempf vient de démissionner du Monde avec fracas en dénonçant la censure qui y règne.

Ce n’est certes pas un événement planétaire. Mais c’est un petit signal – un de plus – qui témoigne du malaise grandissant qu’éprouvent les journalistes honnêtes et scrupuleux (car il en existe plus qu’on le croit) devant l’asservissement indigne des grands médias français à l’oligarchie euro-atlantiste.

De quoi s’agit-il ? Hier, 2 septembre, quinze ans après y être entré, le journaliste Hervé Kempf a claqué la porte du “Monde” où il traitait les questions d’écologie. Pour « solde de tout compte », il a publié sur son blogue les raisons de cette démission, en exposant par le menu détail l’ambiance détestable et la censure qui règnent dans le prétendu « journal de référence » de la presse française .

Il fait notamment état de l’échange de courriels qu’il a eu avec le directeur adjoint de la rédaction, Didier Pourquery, qui voulait lui enlever des mains le dossier de l’aéroport de Notre Dame des Landes, sur lequel Hervé Kempf avait publié des articles qui avaient certainement déplu à François Hollande et Jean-Marc Ayrault.

Lire la suite

Bob Bellanca : une histoire des radios libres contre toute censure - Août 2013

Avant Garde Economique et le Cercle des Volontaires sont allés à la rencontre de Bob, afin de revenir sur son parcours et son nouveau projet de radio indépendante, suite à son éviction d'Ado FM.

Source : http://www.youtube.com/watch?v=NxJYws6L3Gs#t=12

Mobilisation pour Slim Rehouma - 1er jour d’isolement - Mobilisation Samedi 19 Juillet 2013

Source : http://www.youtube.com/watch?v=NNqBEKbPR3Q

Interview de Slim Rehouma, militaire de carrière venu soutenir Bruno Boulefkhad

Source : http://www.youtube.com/watch?v=KQWvCuI6dSw

Slim Rehouma, Caporal-Chef de l'Armée française et vétéran de la guerre d'Afghanistan, livre un témoignage cru et réaliste de la situation de l'institution et pose un certain nombre de questions.

Cette interview va t-elle faire en sorte que les langues se délient au sein des soldats et de l'état-major ?

Source : http://www.youtube.com/watch?v=wdhHOJHyTl0

USA : Alice Walker dénonce le calvaire de la Palestine, mais les lobbies veulent la faire taire - 18 Juin 2013

alice "... la Ligue Anti-diffamation* (ADL) a violemment fustigé Walker pour avoir qualifié ce qu'Israël fait aux Palestiniens de "génocide," "nettoyage ethnique," "crimes contre l'humanité," et de "cruauté et torture diabolique" (Haaretz, 18 juin 2013).

Le dernier livre d'Alice Walker, "Le coussin sur la route", consacre plus de 80 pages à l'état d'Israël et à la manière dont cet état traite les Palestiniens.

Il semble que la Ligue Anti-diffamation (ADL) ait pris ombrage du fait qu'elle a exprimé librement ses opinions sur l'idéologie sioniste qui est parvenue à emprisonner les Palestiniens sur leur propre terre tout en leur en volant la plus grande partie. Pour eux c'est de l'antisémitisme.

La liberté d'expression est réservée à ceux qui ne critiquent pas Israël, et aux Sionistes et à leurs supporters qui critiquent tous ceux qui critiquent Israël.

Lire la suite


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×