Brive : une rixe entre militaires du 126ème R.I de Brive et habitants du quartier des Chapélies - 23 Juillet 2013

Selon des témoignages de particuliers recueillis par Laetitia Théodore et Jean-Christophe Nicolas de France 3 Corrèze, l’affaire a commencé lundi 15 juillet, lorsque trois jeunes du quartier de la Chapelies sont allés se rafraîchir dans la piscine privée d’une résidence de Brive.

Priés de quitter les lieux par un habitant de la résidence, par ailleurs militaire du 126ème, les trois jeunes refusent et la discussion s’envenime. Finalement, le militaire aurait été passé à tabac.

Une femme enceinte de 3 mois est frappée à tel point qu’elle perdra son enfant.

Un jeune engagé est poignardé dans le dos.

Deuxième épisode : l’expédition punitive

Le lendemain, mardi 16 juillet au soir, une cinquantaine de militaires se seraient rendus au quartier de la Chapelie, en empruntant différentes routes. Certains des habitants du quartiers auraient alors pris la fuite, parfois pour revenir avec des moyens de défense.

Une grande bagarre aurait alors éclaté entre les jeunes du quartier et les militaires, interrompue par l’arrivée, selon les témoignages, de deux véhicules de police. Les militaires seraient alors partis, en abîmant des véhicules de particuliers. Certains habitants s’en seraient quant à eux pris à des véhicules de chantier.

Pour l’instant, ni la police ni le parquet n’ont voulu s’exprimer à ce sujet.

Source : http://limousin.france3.fr/2013/07/18/brive-une-rixe-entre-militaires-du-126eme-de-brive-et-habitants-du-quartier-des-chapelies-289869.html

Bonjour,
Je tiens à informer que des évènements graves se déroulent actuellement sur Brive, garnison du 126ème RI!
L’histoire commence dans une résidence privée ou des familles avec enfants profitent de ce qui paie! Des gens de la cité voisine, viennent squatter,seulement ils commencent a mettre le souk donc une invitation à sortir leur est faite car leur dérive commence a devenir dangereuse, pour les enfants notamment!
Un mili étant avec sa compagne sur les lieux, leur demande de quitter les lieux, le ton monte car ces messieurs sont accompagnés et sont en bande!
ça dégénère, un autre militaire arrive et la situation dégénère, le second militaire accompagné de sa compagne enceinte tente d’arrêter ça car son compagnon se fait passer à tabac! Elle se fait à son tour prendre à partie alors qu’elle est enceinte et que cela se voit!!!
Bilan, elle finit à l’hôpital et perd son petit garçon à la suite des coups reçu!!! Il nous semble que cet acte porte un nom et fait partie d’une certaine catégorie!
Le lendemain, des militaires se réunissent et vont dans le quartier concernés! Ils y vont non armés comme certains pourraient le prétendre! Le ton monte parce que « eh les militaires vous faites quoi chez nous!!! » je ne cite que les débuts des propos qui sont soft car la suite, vous pourrez l’imaginer amplement! ça commence à courir, forcément ça galope bien en face donc aucun coup aura été donné de la part des militaires! seulement en face, les gens du quartier ont tirer sur les militaires à coups de feu!
A l’arrivée des forces de l’ordre et afin de ne pas trop envenimer les choses les militaires décident de quitter les lieux sans heurt avec les forces de l’ordre que nous respectons!!!
Les jeunes eux, par la suite s’en prendront à eux et aux pompiers venus pour éteindre les différents feux!
Le lendemain, 3 militaires isolés en ville dont un gars des iles se sont fait prendre en embuscade par les gens du même quartier, un militaire prendra un coup de couteau et finira à l’hôpital! Les gens de ce quartier n’en resteront pas là, ils iront aux abords de la résidence et donnent des coups de feu sur les appartements des militaires!
Le soir même,tard, après ces évènements, le régiment est rassemblé par le chef de corps, annonce faite de la mort du bébé et des incidents, appel au calme fait par le chef de corps et les hautes autorités! seulement décision d’interdire la sortie aux militaires, notamment à tous les tahitiens!
Renfort de CRS arrivé sur Brive, car peur que d’autres garnisons ne s’en mêlent,il faut dire et surtout avouer que Brive n’est pas la seule garnison à avoir des soucis avec les quartiers!
Seulement impunité des gens du quartiers des chapélies qui viennent provoquer aux abords direct de la caserne et menacent entre autre tous militaires rentrant du dimanche, trajet gare/ caserne qui passe par chez eux!
Aucune interpellation des gens concernés par la mort de ce bébé,par contre le papa et 2 autres militaires sont placés en garde à vue!!!
Dimanche soir un jeune engagé, rentrant de ses perms et n’étant pas au courant des évènements a été attaqué par derrière et à subi des coups de cutter dans le dos!
A savoir que lors de la venue des militaires dans ce quartier pour voir les auteurs! les militaires n’étaient pas constitués de casseurs, voleurs ou autres types d’individus malsains et sans valeurs!
Ce matin 2 autres étaient appelés pour soi-disant témoignage ce matin à 9 heures du matin, en fait ce n’était pas pour prendre des témoignages mais pour placer des militaires en garde à vue!
Là, je parle pour l’un d’eux, qui est mon ami, mon frère d’arme et je peux garantir les yeux fermés, qu’il n’y a pas plus « CLEAN » que lui car ce CCH est d’une valeur inestimable, toute personne le connaissant pourrait se porter garant de crédibilité!
A notre plus grande surprise (Mauvaise), les médias ne relatent que très peu les faits, laissant même entendre que les fauteurs de trouble seraient les militaires! Les commentaires de certains compatriotes sont tout simplement insultants pour rester au premier degré!
Nous nous demandons ou est la justice?
Pourquoi les policiers ne sont-ils pas avec nous alors qu’ils ont tous les éléments?
Pourquoi les médias nous salissent-ils comme ça??
Pourquoi? et de qui viennent les ordres?
Je crois que si nous nous posons les bonnes questions, les réponses font peur…………!

Source : http://www.contre-info.com/violents-affrontements-entre-racailles-et-militaires

racaille Chapélies quartier habitant 126ème militaire rixe Brive


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site