Barack Obama suit des actrices porno sur Twitter - Nov 2013

Le compte du président américain @BarackObama est abonné à une dizaine de comptes Twitter peu recommandables qui baignent dans l’industrie du X. Six actrices porno américaines célèbres. Trois sociétés de production de films pornographiques.Une entreprise spécialisée dans les sextoys. Et même la plus grande cérémonie du X, les AVN Awards.

teaser-obama-twitter

Non, il ne s’agit pas de l’énumération des prestataires auxquels faire appel pour organiser la sauterie coquine de l’année. Mais des comptes Twitter suivis par le président américain Barack Obama, comme Slate.fr le révèle ce jour.

Parmi les actrices américaines: Nikki Benz, une centaine de films X au compteur. Ou encore la sulfureuse Kayden Kross, huit fois nominée aux Oscars du monde du X (AVN Awards).

Il y a même des actrices ayant une spécialité dans le porno: Courtney Trouble, qui fait du porno queer (porno décalé) ou Joanna Angel, qui a initié le alt-porn, le porno alternatif, explique Slate.

Godemichés et vibromasseurs

Côté entreprises du X, le président américain est abonné à Twistys, une marque de production du X qui a notamment les plateformes PornHub et Xvideos et à Digital Playground, une grande société de production de films pornos.

Il y a aussi CNV Incorporation, qui distribue des sextoys, vibromasseurs et godemichés. Dans ses derniers tweets, cette société propose même des «Anal fantasy» à bon prix.

L’équipe de campagne du président Organizing for Action, , qui tient son compte Twitter officiel, n’a pas souhaité répondre aux questions de Slate qui en a donc été réduit à émettre des hypothèses sur les raisons qui ont conduit @BarackObama à suivre ce type de compte peu recommandable.

Parmi elles, la plus crédible est celle du «follow back»: @BarackObama se serait abonné en masse à de nombreux comptes considérés comme influents. Ces mêmes comptes le suivent en retour («follow back»). Le Daily Mail a récemment établi que la moitié des 40 millions de «followers» du président étaient en fait des comptes fantômes, faux ou inactifs.

Ce passage au peigne fin du compte Twitter du président américain rappelle l’anecdote qui a entaché hier le premier ministre britannique David Cameron. Ce dernier a en effet été épinglé par la presse pour être abonné, sur Twitter, à une agence d’escort girls.

Source : http://www.chaos-controle.com/archives/2013/11/23/28495668.html

Obama Barack actrice porno Twitter


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site