Au nom du mondialisme la France doit-elle disparaître ? 25 Juin 2013

http://lantifadas.midiblogs.com/media/02/00/3446735762.jpg

Si on écoute avec attention ceux qui nous vantent l’Europe supra-nationale puis bientôt l’union transatlantique, qui est l’intégration dans le continent nord-américain (Canada-USA-Mexique), alors on comprend qu’on nous demande à nous français de dire adieu à un mode de vie, à des traditions, à une organisation sociale de la société, et pire encore à notre langue, pour nous conformer avec le futur droit international qui sera le nord-américain.

Est-ce vraiment cela dont nous rêvons pour notre pays?

Est-ce vraiment cela que nous voulions pour la construction d’une Europe qui était sensée nous protéger?

L’union supra-nationale transatlantique.

Nous, citoyens français et autres citoyens européens, avons remis notre mandat démocratique entre les mains de politiques sensés défendre notre modèle social et organiser la société pour le bien de tous.

Or il se trouve que ses politiques ont remis leur pouvoir démocratique (c’est-à-dire le nôtre donc) entre les mains d’un parlement européen dominé par les représentants anglo-saxons qui imposent donc leurs lois, donc leur mode de pensée, leur mode de vie, leurs normes culturelles, à nous.

Demain, c’est-à-dire en 2015, ses représentants démocratiques à Bruxelles vont remettre leur pouvoir à un parlement supra-européen totalement aligné sur l’empire américain, donc ses normes culturelles, son droit juridique, son droit des affaires…

Il est très explicitement dit:

Ainsi le parlement européen d’une part et le congrès américain d’autre part invitent à la création planifiée pour 2015 (tout juste après les élections européennes) d’un grand marché transatlantique calqué sur le modèle libéral impliquant la liberté de circulation des biens, des capitaux et des travailleurs.

Ces accords devraient induire « une harmonisation progressive des réglementations et de la reconnaissance mutuelle des règles et normes en vigueur »

Quelles vont être les conséquences pour nous français?

Plus pour longtemps…

Et bien déjà la plus marquante va être la disparition de la langue française tout simplement. Déjà que l’Europe se construit sur l’anglais et contre le français, l’union transatlantique avec 350 millions d’anglophones supplémentaires, va noyer la francophonie dans la masse anglo-saxonne! Est-ce une fatalité? Est-ce induit dans cet accord supra-national que nous devons nous dépouiller ce qui constitue notre âme française au nom du mondialisme triomphant avec enthousiasme?

Car pour être bien clair notre grand ami américain, brother Obama aujourd’hui, n’a aucune envie de voir la France ne conserver qu’une infime partie de son âme gauloise, nous devons nous fondre dans la future masse informe et indistincte de cette sous-culture américaine qui s’apprête donc à déferler sans retenue sur nos vies. De plus véhiculée avec naïveté par les immigrés de banlieue qui croient parler de liberté et des droits de l’homme en véhiculant les standards du rappeur US. Les esclaves aiment leurs maîtres c’est bien connu…
On arrive à la situation ahurissante où quelques quartiers véhiculant encore le mode de vie à la française seront défendus par une minorité de français et où on les regardera avec une pointe de nostalgie en se disant que quand même le mode de vie français, ou the french way of live pour faire la nique à notre grand ennemi américain, ce n’était pas si mal que cela:

Le pire dans tout cela c’est que nos gouvernants sont bien au courant des conséquences que cela aura pour nous. J’ai parlé des conséquences culturelles mais on pourrait s’inquiéter des conséquences juridiques par exemple où la justice se rendra au plus offrant comme aux USA. Où la disparition des services publics sera quasi inéluctable au nom du libéralisme triomphant. Où les normes comptables seront alignées sur les américains, où notre politique internationale sera soumise au leadership américain comme c’est déjà le cas maintenant. Où le droit des multinationales sera renforcé bien entendu au détriment du droit des peuples. Vous étiez contre le gaz de schiste? Comme c’est dommage. Contre les OGM? Comme je vous plains…

Mais nos politiques sont déjà des vendus à l’empire americano-sioniste! C’est donc leur mandat politique que de nous intégrer à l’empire sans qu’on ait notre mot à dire. Ils ont été formés dans des écoles anglo-saxonnes, parrainés par des officines anglo-saxonnes, élevés avec l’amour du drapeau américain pas avec celui de la France! Ils feront donc cette union transatlantique par la force et sans même nous demander notre avis par référendum. Pensez donc la démocratie!…

A noter quand même que notre gouvernement n’est pas aussi inconscient que cela des conséquences sur la société française car il a décidé de sauver unilatéralement les artistes français de la noyade en votant l’exception culturelle! Cela n’a pas fait rire Obama qui en tant que futur empereur du monde dit libre, n’entend voir aucune exception échapper à sa voracité! mais le gouvernement entend sauver ses amis, juifs pour la plupart bien entendu, qui ne parlant pas assez bien anglais pour s’intégrer à la machine Hollywoodienne, comme le fait avec indécence un Jean Dujardin qui va jusqu’à rendre hommage au cinéma muet américain au lieu de rappeler que le cinéma a été inventé par les Lumières à Lyon, vont pouvoir continuer à bénéficier d’une aide de l’état pour vendre leurs films de plus anti-français au possible. Des films qui vanteront le melting-pot triomphant, le calvaire des roms en France, la xénophobie et le racisme montant des français contre ces immigrés qui au lieu de s’intégrer à la culture française véhiculent cette merde américaine…et tout cela dans un ensemble judéo-beurs écœurant au final où l’on finit par voir le gros macho de NTM se faire enculer…Beurk! Voilà les futurs standards culturels qui vont nous être imposés chez nous avec de gros moyens étatiques.

Doit-on accepter la disparition de la France?

C’est donc la disparition de la France qui est en jeu avec cet accord transatlantique. Tout simplement. Ce n’est pas vraiment ce qu’inconsciemment le peuple français a accepté en laissant son élite construire l’Europe sans lui. On pensait qu’au final ce serait pour notre bien, pour nous protéger justement de l’envahisseur américain! Et bien pas du tout comme vous le voyez c’est tout l’inverse et c’est de plus imminent.

Dans cet océan de merde qui s’apprête à déferler sur nos têtes reste quand même quelques îlots de résistance forts qui laissent espérer que cela ne va pas se passer aussi facilement que prévu. Les élections de 2014 seront un marqueur sondagier en puissance mais sans aucune conséquence politique sur l’arrêt ou pas de l’intégration forcée dans l’empire. Le débat sera vif entre les pro-européens, c’est-à-dire l’élite et ses valets, contre le défenseur du mode de vie à la française qui sera le peuple de France. Cela fera peut-être l’affaire du Front National mais celui-ci sera encore plus diabolisé de toutes les façons possible pour empêcher que les gauchos finissent par penser que quand même défendre les intérêts de son peuple d’abord ce n’est pas si con dans un océan mondialiste…C’est bien pourquoi l’UE a lancé ses trolls pour lutter contre le sentiment anti-européen qui monte parmi les peuples d’Europe! Tous les moyens seront employés pour nous faire passer la pilule.

L’affaire Meric, ce sympathique anti-fasciste étendard du monde politique dans son ensemble permettant de valider l’interdiction des groupuscules nationalistes (c’est-à-dire le diable pour ce gouvernement mondialiste), va finir par se retourner contre ses auteurs tant la vidéo de la RATP montre exactement l’inverse de ce que le juge a voulu voir de l’affaire.

Nicolas le militant contre le mariage pédophile qui a été arrêté par la police montre l’état de dictature avancée dans lequel s’engage notre pays! On arrête dans notre pays tout citoyen véhiculant des idées opposées à la dictature politique! Cela rappelle les sombres heures de l’histoire de la Russie non? Sombres heures de l’histoire soviétique dont Poutine vient nous rappeler que le gouvernement était principalement composé de juifs. Les juifs aimeraient-ils la dictature quand ça les arrange? Et bien qui s’attaque à la liberté d’expression, au droit de protection des personnes privées sur internet? Les associations juives! Ce sont elles qui vont décider pour nous ce qui est acceptable ce qui ne l’est pas dans notre future société dictatoriale en action. Tout se tient en ce bas monde lorsque l’on sait que l’empire est gouverné au plus haut niveau par l’AIPAC qui est le modèle pour le CRIF en France. Vous cherchez le lieu du gouvernement mondialiste secret de notre pays? Le voilà.

La démocratie a été créée pour exacerber le droit des minorités au-dessus des droits de la majorité comme on le constate chaque jour où finalement le plus délaissé par son gouvernement est le pauvre blanc. Pourquoi? Parce qu’il est automatiquement en réaction avec cet abandon civilisationnel, c’est-à-dire ses racines, qu’on lui demande au nom du mondialisme triomphant. Et qui véhicule principalement ce mondialisme triomphant? La minorité juive principalement avec ses alliés arabes et noirs qu’ils ont montés contre le français dit raciste. Ce qui est faux. Le français n’est pas foncièrement raciste, le français comme tout peuple autochtone entend être respecté chez lui! Il entend que les immigrés qu’il accueille, de plus en plus contraint et forcé, ne viennent pas imposer un modèle culturel étranger et particulièrement américain chez lui! Ce n’est pas du racisme contre les immigrés mais contre l’immigration qui est un projet mondialiste pour nous noyer dans un océan de merde. C’est une question d’identité culturelle, de survie civilisationnelle, d’indépendance politique. Est-ce un crime? A vous de juger.

Source : http://lecitoyenengage.fr/au-nom-du-mondialisme-la-france-doit-elle-disparaitre-4645

Traité France transatlantique mondialisme disparaître


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site